Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

L’UE, héroïne afghane ?

La rédaction
visites
1149
commentaires

17 avril 2010 (Nouvelle Solidarité) – « L’UE est le marché de l’héroïne le plus important du monde », a lâché l’eurodéputé italien Pino Arlacchi, rapporteur sur l’Afghanistan au Parlement européen. Et d’où vient cette drogue ? D’un pays où les membres de l’Union européenne déploient actuellement quelques 30 000 soldats ! En effet, plus de 500 tonnes d’héroïne afghane passent chaque année les frontières des 27 pour finir dans les veines de 3 millions d’Européens. Alors on aurait pu s’attendre, devant un tel problème sanitaire et de sécurité que l’Union européenne ait un plan d’action. Eh bien non. Pourtant, nos soldats sont officiellement en Afghanistan pour lutter contre le terrorisme, ce dernier étant essentiellement financé par l’argent de la drogue.

Dans la stratégie des 27 pour l’Afghanistan, adoptée en octobre 2009, il est simplement écrit que l’UE soutient le gouvernement afghan dans sa lutte contre la culture et la production de narcotiques. Autant dire qu’elle n’a en réalité aucune politique en la matière. Si l’Union européenne a officiellement un programme pour lutter contre le trafic de drogue dans les pays d’Asie centrale (par lesquels transite l’héroïne afghane), il semble tout bonnement qu’il ait été enterré, puisqu’aucun responsable n’en a fait mention publiquement depuis 2006. L’UE est donc en parfaite osmose avec l’Otan. Les principaux dirigeants militaires et politiques de l’Alliance refusent en effet toute éradication des 130 000 hectares de pavot afghan, au nom de leur politique folle de contre-insurrection inspirée de la Guerre d’Algérie (!).

Tant et si bien que l’Afghanistan, qui truste déjà la première place mondiale pour la production d’héroïne (90% de part de marché), est devenu le premier producteur de cannabis. Selon l’Office des Nations-Unies contre la drogue et le crime (UNODC) entre 1500 et 3500 tonnes de haschich sont produites annuellement dans ce pays occupé, avec des rendements à l’hectare trois fois supérieurs aux cultures marocaines.

Si 1600 soldats occidentaux et 10000 civils afghans sont morts depuis l’invasion en octobre 2001, l’héroïne afghane tue chaque année près de 30 000 Russes et 10 000 Européens, selon les estimations du FSKN, le service antidrogue russe. C’est pour cette raison que Victor Ivanov, son directeur, était à Bruxelles fin mars pour rencontrer les responsables européens et de l’Otan, et leur proposer un plan de lutte combinant éradication des cultures et développement économique à moyen terme. Il a pu rencontrer quelques eurodéputés du groupe ALDE mais aucun représentant du Conseil (Etats-membres) ou de la Commission (exécutif européen). A l’Otan, il n’a eu que des rencontres informelles avec un secrétaire général adjoint et deux représentants militaires.

L’UE semble donc éviter le sujet ; mais pourquoi ? Parce que s’attaquer au trafic de drogue c’est s’attaquer à la nébuleuse du narcoterrorisme tenue historiquement par les forces de l’Empire britannique et à leur système financier international qui en recycle les fonds dans sa nébuleuse spéculative. Il est temps que cesse cette lâcheté.


Vidéo de Jacques Cheminade :
Guerre à la drogue, Guerre à la City,
Il faut quitter l’Afghanistan !


Voir les 3 commentaires

  • matière invisible • 17/04/2010 - 21:32

    Quelle serait la situation économique de l’île la Grande Bretagne sans son Common Weath, son commerce international et son industrie de la finance ?

    Cette situation économique ressemblerait-elle à celle de l’Irlande ?

    Quelle porte de sortie honorable peuvent avoir les oligarques et la Grande Bretagne notamment pour arrêter leur impérialisme ?

    • p-o • 18/04/2010 - 10:00

      Historiquement, les oligarques sacrifient les peuples et les nations, bref la civilsation, plutôt que de renoncer à l’impérialisme.
      En revanche, les âmes citoyennes des pays développés (comme de ceux en voie de développement) peuvent renoncer aux tentations de l’oligarchie, première étape indispensable pour combattre ses illusions et destituer ses marionettes. En Angleterre comme ailleurs,bien que le foyer d’infection culturelle y soit particulièrement actif, malgré une tradition républicaine remarquable (Shakespeare, Swift, Keats, Shelley...)
      Mais "si la faute n’est pas dans les étoiles, mais en nous", la solution, l’impulsion vers le bien y est aussi. Cela revient à un choix individuel : croire à d’arbitraires privilèges (traditionnels, dogmatiques, etc.), ou comprendre des principes universels. On passe des premiers aux seconds grâce à la curiosité, le goût de la découverte. Et on s’y assure par l’enthousiasme, la joie que procure la découverte.
      Ce site xénophile est largement pourvu pour nourrir ces deux élans intérieurs - si tant est que l’on juge ce besoin légitime et nécessaire.

    Répondre à ce message

  • petite souris • 17/04/2010 - 20:50

    Si j’ai bien compris c’est le serpent qui se mort la queue.

    Il n’y a donc pas de solution !

    Nos jeunes mourrons donc ou en Afghanistan ou par l’Afghanistan !!!

    Question :

    Est-ce que les jeunes français qui achètent et utilisent cette héroïne sont les enfants de ceux :

    *qui envoient d’autres jeunes se faire tuer là-bas

    *qui ont décidé de la politique à suivre dans ce pays

    *qui "gagnent de l’argent avec les armes, le trafic de cette drogue, etc...?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide