Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

L’UE joue au dictateur économique

La rédaction
visites
1048
commentaire

22 septembre 2007 (LPAC) - La commission européenne a averti vendredi l’Espagne et l’Italie qu’elles encourraient de lourdes sanctions si elles continuent à protéger leurs équipements économiques de base des acheteurs étrangers.

L’Union Européenne accuse l’Espagne d’enfreindre la loi communautaire en imposant des conditions trop rigides au rachat de la plus grande entreprise d’énergie du pays Endesa, par Acciona et l’italien Enel.

L’UE a aussi ordonné à l’Italie de ne plus empêcher le rachat de la société autoroutière Atlantia par l’espagnole Abertis. Luttant depuis un an pour empêcher que ses autoroutes tombent dans les mains d’intérêts étrangers, l’Italie s’expose à des sanctions au 1er Octobre si elle ne se soumet pas au dictat de l’UE.

Contactez-nous !

Don rapide