Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

L’alliance Obama-républicains met les députés démocrates en colère

La rédaction
visites
915
commentaire

11 décembre 2010 (Nouvelle Solidarité) – Dès septembre, Lyndon LaRouche avait mis en garde les démocrates : soit vous nous débarrassez d’Obama, soit nous aurons une politique d’austérité brutale menée de concert par les républicains et la Maison Blanche. L’accord récemment conclu entre le Président et la nouvelle majorité républicaine – prolongation de deux ans des baisses d’impôts pour les riches en échange d’une rallonge pour les chômeurs en fin de droits – a provoqué le déchainement des députés démocrates.

Jeudi, lors d’une réunion des parlementaires démocrates, des députés ont entonné un très remarqué « No you can’t, no you can’t » en réponse aux arrangements d’Obama. L’un d’eux a même explosé de colère : « Fuck the President », selon la député du Nevada Shelley Berkley. Cette réunion faisait suite à la rencontre entre les démocrates et le vice-président Biden envoyé par Obama pour gagner les députés à sa cause. Et de surcroît, ce qui n’a pas plu aux démocrates est l’arrogance de la Maison Blanche : Biden leur a sèchement dit « c’est à prendre ou a laisser », et Obama leur a reproché d’être des « puristes » et de se sentir « supérieur ».

En pleine dépression, la nouvelle alliance anti-population, menée par les idéologues républicains ultra-libéraux et une présidence acquise à la cause des marchés, utilise la précarité de millions de chômeurs comme une force de chantage : 800 000 chômeurs de longue durée ont d’ores et déjà reçu un avis de fin de droit et 1,2 million pourraient les rejoindre le 31 décembre.

Avant les élections de mi-mandat qui ont engendré cette nouvelle majorité républicaine, LaRouche avait dit : « Evincez Obama en utilisant l’article 4 du 25e amendement, c’est le seul moyen d’éviter un désastre ». Maintenant que le désastre est là, les démocrates n’ont plus qu’une seule alternative.


Lire aussi :


Voir le commentaire

  • petite souris • 11/12/2010 - 19:18

    Obama leur a reproché d’être des « puristes » et de se sentir « supérieur ».
    Il parle de la survie d’hommes !!!
    On croit rêver !!!
    Quel beau cadeau de Noël Obama fait au peuple des Etats Unis !!
    .... mais qui donc se sent supérieur en affichant un tel mépris ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide