Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

L’analyse de LaRouche dans les médias arabes

La rédaction
visites
859
commentaire

L’évaluation de Lyndon LaRouche des événements tragiques du 11 septembre et de leur signification stratégique a trouvé un large écho dans le monde arabe. Sa déclaration « Tuez le chat du voisin » a été publiée sur Middle-East-Online.com et par le quotidien jordanien Al Destour du 23 septembre. Le lendemain, Al Destour a publié un article examinant les attentats à la lumière des assassinats des frères Kennedy et de Martin Luther King. Après avoir montré comment, dans ces deux cas, les enquêtes ont été étouffées, l’auteur affirme : « A cette occasion, pourquoi accepterions-nous de suivre le troupeau et n’accepterions-nous pas de prendre en compte ce qu’a dit le candidat présidentiel américain Lyndon LaRouche, qui dirige une organisation internationale très bien organisée et précise dans sa mise en lumière des faits ? Il a dit : « L’attentat monstrueusement meurtrier a été réalisé par des forces voyous déployées depuis l’intérieur de l’establishment militaire et de la sécurité . » » Cet article a été longuement cité dans Al-Quds Al-Arabi du 29 septembre.

<Le 25 septembre, la chaîne par satellite Al-Jazeera, du Qatar, a diffusé un entretien avec le Dr Mohammed Jamal Hishmat, un dirigeant du parti de la Confrérie musulmane au parlement égyptien, et l’auteur koweitien Sami Annisf. Le Dr Hishmat a cité l’analyse de LaRouche sur la crise financière qui constitue l’arrière-plan des attentats du 11 septembre, ainsi que sur « la composante américaine interne » des événements, qui implique « des gens ayant un haut niveau de formation militaire dans les opérations spéciales ».

En Egypte, les analyses de LaRouche ont reçu une importante couverture à la télévision d’Etat égyptienne et sur Nile TV. Le Pr Mohammed Selim et le général Hossam Swailam ont contesté la ligne « officielle » de la seule responsabilité de Ben Laden et de l’organisation Al Qaida, en se référant longuement aux interviews de LaRouche.

Contactez-nous !

Don rapide