Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité

L’enquête interne de BAE dirigée par un proche de la famille Blair et de la City de Londres

La rédaction
visites
1270
commentaire

Pris dans la tourmente du [scandale portant sur une caisse noire de plusieurs milliards de dollars, le groupe d’armement britannique BAE Systems a nommé à la tête de son comité d’enquête

(LPAC) Pris dans la tourmente du scandale portant sur une caisse noire de plusieurs milliards de dollars, le groupe d’armement britannique BAE Systems a nommé à la tête de son comité d’enquête interne, l’ancien juge suprême d’Angleterre et du pays de Galles Lord Woolf, selon la BBC.

Lord Woolf, retraité depuis octobre 2005, est désormais actif au Qatar, un petit émirat pétrolier dans le golfe Persique, à la frontière de l’Arabie Saoudite. Il a été nommé le 22 mai dernier, président du Tribunal qui supervise le nouveau Centre Financier du Qatar, prévu pour être le paradis des spéculateurs internationaux, et explicitement modelé sur le centre financier de la City de Londres.

Le Qatar a également nommé un président pour la Commission de contrôle du Centre financier en la personne de William Blair, le grand frère de Tony Blair. Woolf et Blair sont donc les deux plus hautes autorités légales de la nouvelle entité. William Blair est un avocat spécialiste du droit bancaire et financier international, diplômé de la London School of Economics, il a notamment exercé au barreau des îles (plus très) Vierges, un paradis fiscal renommé.
Woolf et Blair se sont rendus le mois dernier au Qatar afin de démarrer leurs affaires.

Dans le même temps à Londres, le Centre Financier du Qatar organise des séances de stratégie sur les relations entre les centres financiers émergents du Golfe persique et la City de Londres. C’est la Baronne Liz Symons qui co-présidera cette réunion du 28 juin, puisqu’elle est la vice-présidente de l’Association du Moyen-Orient qui reçoit. La réunion a été voulue conjointement par La City de Londres et le Conseil de Coopération du Golfe crée par l’Arabie Saoudite en 1981.

La Baronne Symons est un maillon central dans les affaires financières et d’armement entre la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et l’Arabie Saoudite qui se trouvent derrière le scandale de BAE. Après avoir été la ministre d’Etat pour l’équipement à la Défense de 1999 à 2003, elle est depuis l’envoyée spéciale de Tony Blair en Arabie Saoudite et au Moyen-Orient. Son mari, Phil Bassett, est l’ancien chef de l’unité de renseignement du cabinet de Blair et avait été obligé de démissionner pour avoir participé à la falsification des renseignements ayant servi de justification pour envahir l’Irak.

La Baronne Symons a elle-même dirigé pour le régime Blair la campagne de calomnie de « l’Affaire Duggan » contre LaRouche.

Contactez-nous !

Don rapide