Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

La BCE franchit le Rubicon

La rédaction
visites
1843
commentaires

12 mai 2009 (Nouvelle Solidarité) - C’est officiel, la Banque centrale européenne rejoint le club de l’hyperinflation. Le gouverneur de la BCE, Jean-Claude Trichet, a annoncé le 7 mai des mesures "non conventionnelles" pour aider l’économie (comprendre les banques). La BCE va acheter pour 60 milliards d’euros d’actifs bancaires adossés sur des crédits hypothécaires et des créances du secteur public. En même temps, la BCE a baissé son taux directeur à 1%, soit le plus faible niveau, en termes absolus, de l’histoire européenne.

Avec ces mesures, la BCE rejoint la Réserve fédérale américaine et la Banque d’Angleterre dans la marche de la planche à billets électronique, au service des titres pourris ou dévalués des banques, des entreprises non financières et des Etats eux-mêmes ! Cette manœuvre est officiellement appelée « assouplissement quantitatif », en réalité une diarrhée d’argent fictif. La « traversée du Rubicon » de la BCE fait partie du consensus établi lors du désastreux sommet du G20 à Londres, le 2 avril. Certains admettent en coulisse que la « stratégie de sortie » adoptée au cours de ce sommet est une politique inflationniste « contrôlée », motivée par l’illusion que cela réduira les dettes publiques et financières. En réalité, cela déclenchera l’hyperinflation.

Depuis 18 mois, la BCE a tranquillement mené une politique d’expansion monétaire et son bilan a augmenté de 40 % depuis août 2008. Avec plus de 2000 milliards d’euros, il dépasse même celui de la Réserve fédérale américaine qui compte 2300 milliards de dollars.

En mars dernier, Jacques Cheminade a vivement dénoncé les conséquences de cette politique : « Toutes les conditions d’une épidémie d’hyperinflation sont ainsi créées, qui ruinerait les salariés, les retraités et tous les titulaires de minima sociaux, mais effacerait la dette des débiteurs ».

Il est temps pour les peuples et les citoyens de prendre des mesures "non conventionnelles" : Pour une Europe des patries et des projets

Voir les 3 commentaires

  • Jean-Pierre • 13/05/2009 - 00:44

    Cette politique d’assouplissement quantitatif avait été mise en place au Japon jusqu’en 2006. Pourtant,elle ne semble pas avoir générée d’hyperinflation. Au contraire, la déflation est restée assez tenace. Pourquoi ?

    • OS • 15/05/2009 - 12:16

      Peut-être faudrait-il voir quels sont les flux monétaires et financiers, le Japon a beaucoup investi hors de chez lui, la bourse avec sa bulle s’est aussi nourrie d’afflux massifs de capitaux.... D’autre part, la pression à la baisse sur les salaires s’est probablement maintenue, la démographie chancelante n’incite pas à augmenter les prix (moins de consommateurs= bataille ardue pour conserver les parts de marché)... Un bon économiste aurait sûrement de meilleures et plus claires explications !

    Répondre à ce message

  • Fleurdelyse • 12/05/2009 - 15:04

    C’est à croire qu’on veuille pousser le peuple à la révolution. On se croirait aux abords de 1789, juste avant que le peuple ne fasse sauter les têtes couronnées. De matérialiser ainsi de l’argent fictif revient à laver de l’argent sale et pire encore. Comme le chante Yves Jamait : va-t’on se laisser faire encore bien longtemps ?...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide