Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité
Brèves

La Chine a compris : la fraude du réchauffement climatique sert à la contenir

La rédaction
visites
1979
commentaire

26 septembre 2007 (LPAC) - La Chine a compris que le motif de la propagande “CO2 = Réchauffement climatique” est génocidaire, et qu’elle en est la première cible.

Cette campagne du Réchauffement climatique n’émane pas d’une préoccupation écologique nouvelle issue des années 70, mais n’est que la continuité - une couverture - des politiques d’élimination des indésirables menées par l’Empire britannique. Dans les années 30, le consensus scientifique s’appelait « eugénisme », mais comme, et c’est l’éminent zoologue et eugéniste britannique Julian Huxley qui l’a expliqué lorsqu’il a fondé l’UNESCO en 1946, Hitler « y a donné mauvaise réputation », il fallait rhabiller cette politique d’un nom nouveau. C’est ainsi que petit à petit, depuis la fondation du Club de Rome en 1968 et le rapport Halte à la croissance en 1972, on a persuadé les cercles scientifiques, intellectuels et universitaires, de la nécessité d’une réduction de population.

Forcer la Chine à adopter une réduction de ses émissions de carbone est un des enjeux de la session des Nations Unis qui se tient à New York depuis lundi. Mais les Chinois ont montré qu’ils comprenaient le but réel de cette mesure.

Dans une revue de livres exposant les manipulations derrière les politiques financières mondiales, Wang Jisi, doyen de l’Ecole des Etudes Internationales de l’Université de Pékin, écrit :

« Dans quasiment tous les domaines, les Chinois suspectent les Etats-Unis d’avoir des plans pernicieux pour contenir la croissance de la puissance chinoise, et pour profiter de ses vulnérabilités. Dans le domaine du Réchauffement climatique, l’opinion courante, c’est que les pays occidentaux ayant pollué l’air au cours de leur industrialisation, ils essayent de ralentir la croissance économique de la Chine en la poussant à réduire ses émissions de carbone. »

La secrétaire d’Etat américaine Condoleeza Rice n’aurait pas pu trouver plus judicieux pour confirmer l’avis des Chinois que les Etats-Unis sont un bras de la puissance impériale britannique, puisqu’elle a dit lors d’une interview sur Fox TV que les « pourparlers à six » sur la Corée du Nord avaient pour but de contenir la Chine.

Brève contenue dans : Le réchauffement climatique : un mensonge qui arrange

Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 20 juillet le monde
en devenir

Si le monde est réduit aux seules énergies renouvelables, qui par leur faible densité et leur caractère intermittent permettent de produire beaucoup moins que les combustibles fossiles et le nucléaire, la capacité d’accueil de la Terre se réduira brutalement à un milliard d’êtres humains !

En savoir plus

Don rapide