Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

La Chine réévalue sa monnaie

La rédaction
visites
874
commentaire

A la surprise générale, la Banque centrale chinoise (PBOC) a fait connaître le 21 juillet sa décision de réévaluer le renminbi de 2,1 %, mettant fin pour la première fois depuis 1995 à son lien fixe avec le dollar. La parité sera donc de 8,11 renminbi pour 1 dollar, contre 8,28. Il a également été précisé que la valeur de la monnaie chinoise sera liée à un panier de devises dont la composition n’a pas été spécifiée.

Le régime de change adopté par la PBOC restera « fondamentalement stable », avec maintien des contrôles de change. La banque centrale fixera chaque jour la parité du renminbi par rapport au dollar et permettra sur les marchés de change un flottement de 0,3 % par rapport à ce niveau. Les prix des devises non-dollar contre le renminbi auront aussi une certaine marge de fluctuation par rapport au niveau annoncé par la PBOC. Le même jour, la Malaisie a mis fin à l’arrimage de sa monnaie, le ringitt, à la monnaie américaine.

Des experts chinois de haut niveau ont confié à EIR qu’une réévaluation contrôlée de ce type sera bénéfique pour la Chine. Elle rendra un peu plus chères les exportations chinoises qui ont augmenté de 32,7 % depuis un an, atteignant le niveau record de 711 milliards de dollars et augmentant d’autant les réserves de devises étrangères détenues par la Chine. Le déficit commercial des Etats-Unis envers la Chine s’élevait à 162 milliards de dollars en 2004, et la National Association of Manufacturers prévoit pour cette année la somme astronomique de 225 milliards. Un porte-parole de la Banque centrale a déclaré au Quotidien du peuple du 23 juillet que la réforme des taux de change était nécessaire pour « calmer le déséquilibre du commerce extérieur et élargir la demande intérieure ».

Un économiste du Centre d’information de l’Etat, le Dr. Gao Huiqing, a déclaré au Beijing Times que la banque centrale avait profité de la récente remontée du dollar et du reflux de certains capitaux spéculatifs pour prendre une décision rapide en faveur de la réévaluation. Si elle a réussi à faire reculer les spéculateurs internationaux pour l’heure, on doit s’attendre rapidement à de nouvelles attaques.

Contactez-nous !

Don rapide