www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

La Chine répond au mépris en fermant ses ports aux navires de l’US Navy

La rédaction
1419 visites

Le 30 novembre 2007 (LPAC) - La Chine a refusé pour la troisième fois depuis une semaine l’ouverture d’un de ses ports à un bâtiment de guerre de la Navy américaine. Celle-ci avait demandé en octobre que la frégate lanceuse de missiles USS Reuben James puisse amarrer dans le port de Hong Kong lors la période des fêtes de fin d’année. Cependant, les autorités chinoises viennent de répondre par un « Non » ferme.

Déjà, la Chine a fait savoir hier que le refus d’accueillir le groupe aéroporté USS Kittyhawk dans le port de Hong Kong n’était pas le résultat d’un malentendu mais la réponse à la décision de l’administration Cheney-Bush de vendre de nouvelles versions des missiles anti-missiles Patriot II à Taiwan ainsi qu’à la rencontre de George W. Bush avec le Dalaï Lama. Avec plus de sagesse, le Vatican et l’Italie avaient décliné toute rencontre avec ce dernier.

Lyndon LaRouche observait que les militaires chinois sont à l’origine de cette démarche et que les autorités chinoises diront que ce sont leurs responsables militaires qui en sont responsables. On peut également comprendre que l’armée chinoise ne désire pas la présence d’éléments de la flotte américaine au moment où elle organise des manœuvres militaires, manœuvres rapportés par CNN citant des sources du Pentagone.

Le représentant républicain Duncan Hunter de Californie, membre de la commission des affaires militaires et ancien candidat présidentiel, a écrit mardi une lettre au président Bush, lui demandant de convoquer les commissions relatives aux affaires étrangères, militaires et du renseignement, afin de discuter de la politique américaine à l’égard de la Chine après l’incident avec le Kitty Hawk. Selon le journal du Congrès The Hill, Duncan affirme que cet incident et l’incident avec les deux dragueurs de mines américains, refusés d’entrée dans le port de Hong Kong lors d’une tempête, montre que « la Chine se lance dans une politique de confrontation avec les Etats-Unis, et nous devons y être prêt ».

En vérité, et c’est ce contre quoi LaRouche avait mis en garde le Sénat américain depuis le mois de juillet, la Chine ne fait que répondre au mépris montré par le Sénat américain à son égard.
Un officier de la marine chinoise, s’exprimant dans The Global Times, disait qu’après que les Etats-Unis aient gravement portés atteinte aux intérêts de leur pays, ils demandaient à la Chine de les enlacer. « Il n’y a pour nous aucune raison de faire cela » concluait-il.

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Autres articles
Plus d'articles

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet