Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

La City de Londres appelle à une dictature mondiale

La rédaction
visites
30396
commentaires

10 décembre 2008 (Nouvelle Solidarité) – Dans un éditorial publié hier dans le Financial Times, Gideon Rachman, chef du secteur politique étrangère du quotidien de la City de Londres, appelle à la création immédiate d’un gouvernement mondial, à condition que la démocratie soit abolie.

Sous le titre « Et maintenant, un gouvernement mondial » annoncé en première page, Rachman confie : « Pour la première fois de ma vie je pense que la formation d’une sorte de gouvernement mondial devient plausible ». Puis il nous détaille le concept : « Un gouvernement mondial serait bien plus qu’une coopération entre nations. Ce serait une entité ayant les caractéristiques d’un Etat et soutenu par un code de loi. L’Union Européenne a déjà mis en place un gouvernement pour 27 pays et peut servir de modèle ». Puis il évoque le concept sophiste de « souveraineté partagée » ou « souveraineté responsable ».
Il justifie ensuite l’urgence de sa proposition par les situations de crises financières, climatiques et terroristes.

Rachman relève cependant un petit problème dans la réalisation de ce beau projet : un gouvernement mondial n’est pas une idée très populaire ; preuve en est, dit-il, le rejet de l’UE dans les derniers référendums en Europe. « La gouvernance internationale ne tend à être efficace que lorsqu’elle est anti-démocratique », dit-il avant de conclure « Tant que personne ne cassera ce problème, ce plan de gouvernement mondial restera sous clé aux Nations Unies ».

Faute de définir un nouvel horizon pour l’humanité et d’en finir avec le monétarisme et la prédominance des intérêts financiers sur les nations, l’effondrement des économies et le chaos social qu’il engendre pourraient bien être le terreau anti-démocratique de cette utopie.

Voir les 7 commentaires

  • SR • 20/12/2008 - 11:31

    LES MASQUES TOMBENT !

    Répondre à ce message

  • moi • 10/12/2008 - 14:26

    Sarkozy est le premier membre de cet odieux projet, il court partout pour mettre en place ce sinistre complot contre les populations

    • Alys • 11/12/2008 - 19:48

      Mon commentaire reprend totalement les quatre précédents

    • plumdieu • 13/12/2008 - 19:44

      M. Sarkozy n’a pas été attendu pour qu’une telle chose se face. Regardez l’histoire passée et vous y verrez des victimes (JFK non ?). Regardez le visage d’ Obama avant sa rencontre avec le "patron" de la CIA et celui qu’il avait juste après, le soir de sa première conférence de presse. Il venait probablement de comprendre qui était maintenant le patron. Pas lui hélas.
      Regardez la belle arnaque de la création de cette belle réserve de graines naturelles dans le nord de l’europe. Elle est sponsorisée par B. GATES, ROCKFELLER, et MOSANTO. Quand il n’y aura plus rien de sain qui aura les réserves ????
      Ne soyons plus dupe. La notion de Gouvernement mondiale n’est pas une crainte, c’est une douloureuse réalité.

    Répondre à ce message

  • chibani84 • 10/12/2008 - 19:20

    Le loup sort enfin du bois...Il se dévoile enfin...Le paysage politique mondial va s’éclaircir.Et se tendre... Les contradictions et les antagonismes sont tels qu’une gouvernance mondiale suppose la prééminence d’un bloc sur le reste du Monde... Un vieux rêve impérialiste qui a pris plus que du plomb dans l’aile... Je pense pour ma part que la bête est agonisante, elle n’en sera que plus dangereuse. Elle est prête à tout pour survivre et que dans le cas où elle ne survivrait pas, elle choisira alors le chaos...Les mois à venir vont être importants. Nous sommes encore dans la phase déflationniste avec son corollaire de destructions massives d’emplois industriels et de services. Même l’économie immatérielle est impactée. Si Larouche a raison et qu’une phase hyperinflationniste apparaît dans le courant de 2009 alors tout peut se passer, le pire comme le mieux. Si de nouvelles perspectives politiques ne se mettent en place, ça va finir dans un affrontement planétaire sans vainqueur...La vitrification nucléaire comme dernière conclusion.

    Répondre à ce message

  • FW • 10/12/2008 - 19:08

    Lire absolument le livre incontournable de Naomi Klein : "La Stratégie du choc" ou le capitalisme du désastre. Édifiant !

    Répondre à ce message

  • Fleurdelyse • 10/12/2008 - 15:08

    Pour justifier la création immédiate d’un gouvernement mondial, il évoque les crises "économiques, climatiques et terroristes", tout monstres créés par les tenants de ce gouvernement mondial. Ici, on peut légitimement se demander : à qui profite le crime ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide