Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

23 juin - Guerre, choléra et famine au Yémen : la complicité criminelle des occidentaux dénoncée à l’ONU Lire 22 juin - Surréaliste : la lutte antifraude fiscale européenne s’installe au Luxembourg ! Lire 22 juin - Spécial Bourget : gros plan sur le programme spatial de Jacques Cheminade Lire
AccueilActualité
Brèves

La Grèce sacrifie ses malades sur l’autel de la dette publique

La rédaction
visites
2746
commentaires

28 novembre 2008 (Nouvelle Solidarité) – Le correspondant du Figaro en Grèce rapporte la destruction rapide du système national de santé du pays d’Hippocrate, dont le système d’assurance-maladie a été quasiment fermé après que le gouvernement ait décidé, il y a une semaine, de cesser tout financement public.

En conséquence, les hôpitaux et les pharmacies sont à court de moyens pour fonctionner. Les hôpitaux, gérant 4 milliards d’euros de dettes et devant payer les fournisseurs, ont décidé de réduire leurs services au « service minimum ».

Les choses prennent une telle tournure que plusieurs interventions médicales urgentes sont reportées chaque jour, en raison du manque d’équipement de base, comme des gants ou des seringues, dans les blocs opératoires. Les sociétés qui louent l’équipement orthopédique font face à un retard de remboursement dépassant les 700 millions d’euros ; elles ont donc décidé non seulement d’arrêter de livrer mais de récupérer directement leur matériel des hôpitaux !

L’ambassadeur des Etats-Unis en Grèce, Daniel Speckhard, a menacé d’un retrait des compagnies pharmaceutiques américaines si elles n’obtiennent pas leur paiement.

L’infâme vérité cachée derrière ces événements est le fait que le gouvernement grec a volé l’argent du ministère de la Santé pour rembourser certaines parties de la dette publique grecque, l’une des plus élevées d’Europe, atteignant les 93,8% du PIB ! D’autres ministères, comme ceux de l’Education, de l’Environnement ou d’autres, ont également été pillés de la même façon.

Pendant ce temps, l’ensemble du système de santé est démantelé. Les médecins grecs se mobiliseront bientôt pour protester, puisque dès le 1er décembre ils seront obligés d’imposer à leurs patients le paiement total et immédiat de leurs services.

Pour creuser le sujet : focus

Voir les 3 commentaires

  • Angeliquek • 01/12/2008 - 21:41

    Bonjour,

    je regrette de vous dire que cet article est faux de bout en bout. Je suis journalsite basée à Athénes et si une telle nouvelle &éait vraie si un tel scandale était réel j’aurai et tous mes collégues correspondants français avec moi, ecrit sur le sujet. Mais personne ne l’a fait et aucune agence de presse , AFP, Reuter , AP, ANA ,ANSA , ou encore Bloomberg specialisée dans la finance n’a ecrit ou réagit à cet article , ce que nous aurions tous fait s’il avait ete question d’un scoop et non d’un mauvais article à la limite du canulard ! La crise qui sevissait entre les médecins privés et le ministère de la sante a ete reglèe vendredi 28 novembre au matin. Les pharmaciens reglent le tiers payant et se reservent le droit de faire greve le 15 décembre.L’ika l’équivalent de la secu française connait de tres sérieux problèmes de trésorie et de liquidité c’est vrai, mais c’est recurent, et c’est du à une mauvaise gestion pas à l’état qui aurait piochè dans la caisse pour rembourser le déficict public !!!! L’etat grec a vendu des bons du tresors ruinant ainsi bon nombre d’epargants mais cela n’a aucun rapport avec l’IKA. Il faut arréter de dire et ecrire n’importe quoi. Il y a actuellement assez de scandales en cours en Gréce pour ne pas en en inventer d’autres ! Ak

    Répondre à ce message

  • alex • 01/12/2008 - 14:39

    c’est qui attend aussi la France tres prochainement (dette de la secu),,,,.Seulement ici on annonce de maniere "differente" les problemes aux francais !!!!! quand on commence a suprimer toute une gamme de medicaments par exemple !!

    Répondre à ce message

  • Socrate • 29/11/2008 - 14:28

    Si Socrate n’avait pas avalé la cigûe....

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Don rapide