Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

La candidature de Nader, un coup fourré contre Kerry

La rédaction
visites
710
commentaire

Tous les observateurs s’accordent à reconnaître que la campagne du « troisième candidat », Ralph Nader, est presque exclusivement un coup fourré de la part des républicains. Bien que son soutien populaire ait chuté par rapport à 2000, il pourrait néanmoins suffire à faire pencher la balance en faveur de George W. Bush, en cas de résultat particulièrement serré.

C’est pourquoi le Parti républicain a participé activement à la collecte de signatures pour Nader dans différents Etats où il veut être présent. Le candidat, dans un commentaire dans le Washington Post du 5 septembre, déclara lui-même : « Nous avons refusé d’accepter des signatures obtenues grâce aux efforts du Parti républicain dans les trois ou quatre Etats où nous avons eu vent de cette activité. » En outre, son porte-parole, Kevin Zeese, a déclaré le 29 septembre à PBS : « Nous refusons l’aide républicaine qui se veut une manoeuvre machiavélique pour tenter de battre John Kerry . »

Mais selon une « étude globale de quatre mois » conduite par thenaderfactor.com, ces deux affirmations sont fausses. Leurs chercheurs n’ont trouvé « aucun cas de refus de signatures collectées pour lui par des partisans de Bush ». Au contraire, Nader a fait appel à des éléments purs et durs de l’appareil Bush-Cheney. En Floride, il a engagé dans sa campagne Ken Sukhia, l’un des principaux avocats de la campagne Bush-Cheney en 2000, dans l’affaire du recomptage des voix en Floride. Selon Zeese, le comité de Nader a rémunéré Sukhia aux tarifs habituels, mais on peut en douter sachant que ses honoraires se monteraient à 350 dollars de l’heure, alors que la campagne de Nader n’avait que 8000 dollars en dépôt au 31 août 2004...

Pour le représenter en Arizona, Nader a engagé Lisa Hauer, autre avocate ayant plaidé la cause de Bush-Cheney lors du recomptage en Floride en 2000. Son comité électoral en Arizona est aussi accusé d’avoir payé une firme spécialisée dans la collecte de signatures, qui fait par ailleurs signer des pétitions en faveur d’une initiative contre l’immigration financée par la droite (Protect Arizona Now). En Virginie, la campagne de Nader serait actuellement dirigée par Jim Polk, l’ancien vice-président du Parti républicain de Virginia Beach. Dans le Colorado, la secrétaire d’Etat républicaine Donetta Davidson a enregistré Nader comme candidat du Reform Party, bien que, d’une part, ce parti n’ait pas remis ses signatures à temps et que, d’autre part, Nader n’en soit pas membre. L’affaire ayant été portée en justice, le trésorier du Parti républicain du Colorado, Richard Westfall, a accepté de représenter Nader gratuitement.

Selon Thenaderfactor.com, Nader a été admis au scrutin dans 34 Etats et la ville de Washington, il ne participera pas dans 16 autres et la justice n’a pas encore tranché dans les 10 derniers. Le site mentionne aussi les résultats de sondages dans quelques Etats critiques, où le facteur Nader pourrait jouer contre Kerry :

Colorado : Bush 48, Kerry 48, Nader 2, indécis 2
New Hampshire : Bush 47, Kerry 47, Nader 1, indécis 5
Nouveau Mexique : Bush 47, Kerry 46, Nader 3, indécis 4
Wisconsin : Bush 48, Kerry 45, Nader 3, indécis 4.

Contactez-nous !

Don rapide