Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

La curieuse attaque du Monde contre la Hongrie

La rédaction
visites
1625
commentaires

26 juillet 2010 (Nouvelle Solidarité) – Le Monde serait-il déjà le journal du Président du FMI, Dominique Strauss-Kahn ? En tout cas, dans son éditorial du 20 juillet, il s’est permis de se « payer » le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, et de courir au secours du Fonds monétaire international et des banques exposées dans ce pays. Le crime de M. Orban ? Refuser de poursuivre la cure d’austérité sévère imposée par le FMI à la Hongrie en échange d’un prêt de 20 milliards d’euros négocié en 2008. Elles sont « dures » ces conditions, reconnaît Le Monde, mais moins que celles imposées par le FMI aux pays Baltes. Or, Budapest « semble vouloir s’en libérer », ce qui est « dangereux » ! M. Orban à beau expliquer que son peuple l’a élu à une vaste majorité pour mettre fin à cette politique qui ferait de la Hongrie – un pays pauvre – le seul pays membre de l’Union européenne à être dans les clous de Maastricht, tout cela n’empêche pas Le Monde de s’en prendre « à l’insultante désinvolture » de M. Orban « envers ses créanciers ». Il accuse aussi le Premier ministre hongrois de vouloir imposer un Etat Fidesz (Parti au pouvoir) en poussant, notamment, le chef de la Banque nationale de Hongrie à la démission, et, le mot est lâché, de « flatter sans vergogne le nationalisme hongrois » !

Face aux attaques provenant surtout des médias internationaux au service de l’oligarchie – qui craignent, à l’instar de ce porte-parole de la City de Londres qu’est Ambrose Evans Pritchard, éditorialiste du Daily Telegraph, que les pays Baltes, la Grèce et d’autres suivent cet exemple – le gouvernement hongrois maintient le cap. Avant de se rendre en Allemagne pour une rencontre avec Angela Merkel, Viktor Orban a réitéré que seuls les Hongrois sont aptes à décider des politiques économiques du pays. Dans une interview à Duna TV, le ministre des Affaires étrangères, Janos Martonyi, a réaffirmé la volonté de son gouvernement de ne pas jouer selon les règles du FMI, ajoutant qu’il jugeait surprenant de voir le FMI prendre la défense des banques étrangères en Hongrie.

M. Orban peut cependant compter sur le soutien des pays d’Europe centrale, notamment de ceux qui font parti du groupe Visegrade 4 – Hongrie, République tchèque, Slovaquie et Pologne. Au cours de leur récent sommet, Viktor Orban a appelé à une meilleure coopération pour empêcher que leurs économies ne soient séparées de l’Europe occidentale par un « nouveau rideau de fer financier ». Iveta Radicova, le nouveau Premier ministre de Slovaquie, pays qui assure actuellement la présidence du groupe de Visegrad 4, a déclaré à la presse qu’elle excluait elle aussi de poursuivre les politiques d’austérité de ses prédécesseurs. Les Slovaques ont déjà donné, a-t-elle dit en substance, évoquant la réduction du niveau de vie de 10% imposée au pays dans les années 1990 et au début des années 2000. « Ceci ne se reproduira pas (…) la population ne peut pas être à chaque fois victime des gouvernements irresponsables. » Les coupes devront désormais avoir lieu non pas dans le budget, où elles mettent en péril le citoyen moyen et la création d’emplois, mais dans ces secteurs de l’économie où il y a de la corruption et du crime, a-t-elle déclaré.

___

Notre alternative à l’ordre du FMI

L’enjeu fondamental : Vrai ou faux Nouveau Bretton Woods ?
par Jacques Cheminade

Voir les 2 commentaires

  • arcane • 27/07/2010 - 13:32

    Pas de curieuse attaque, pas d’incompétence dans cette olligarchie aristocratique financiere mondiale.
    Qualifier les gouvernements occidentaux d’incompétence ou s’étonner de complaisances des grands média presse et audiovisuel est une perte de temps.
    Ces personnes ou groupes veulent le chaos économique mondial, donc à chaque fois que vous dites incompétence menant au chaos social et économique, c’est au contraire une victoire pour cette aristocratie financiere ne nous y trompons pas, c’est une machine de guerre rodée depuis des siecles et beaucoup plus encore. Ces familles ou groupe ont un but meme si à l’intérieur il peut y avoir des dissensions Le but développer l’insécuritée, la peur, la confusion dans le monde pour que les peuples se soumettes en demandant le retour de l’ORDRE.
    Observez , chaque désision prise nous y conduit d’une façon organisée d’une main de maitre et non d’incompétence.
    Il est important de savoir que nous n’avons pas à faire à des incompétents car si la pauvreté, la famine, le crime est pour nous un signe d’échec pour eux ce sont au contraire des leviers pour nous amener vers LE NOUVEL ORDRE MONDIAL.

    Répondre à ce message

  • matière invisible • 26/07/2010 - 20:55

    J’ai remarqué que Le Monde faisait de la propagande économique et notamment en plébiscitant le libre échange comme seule vraie économie. "Laissez l’économie des entrepreneurs respirer que diable !!" nous fustigeraient-ils je pense en pensant qu’on ne connait pas les économies keynesienne et Rooseveltienne et les anciens accords de Bretton Woods.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide