Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité
Brèves

La dépopulation mondiale, un rêve d’Empire

La rédaction
visites
1599
commentaires

13 janvier 2012 (Nouvelle Solidarité) — Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, toutes les consciences furent horrifiées en découvrant l’ampleur du génocide perpétré par Adolf Hitler.

Sa tentative d’exterminer la population juive en tuant six millions d’entre eux est devenue le symbole de sa politique d’extermination. « Plus jamais ça ! » devint le cri de ralliement de l’après-guerre. « Plus jamais » nous ne permettrons une politique d’extermination organisée à l’encontre d’une population.

Ce sont pourtant bien 6 milliards d’êtres humains, et plus six millions, qui sont aujourd’hui menacés par une politique d’extermination délibérée menée par les énormes cartels financiers basés à la City et Wall Street.

Face à ce danger, la question si les citoyens patriotes des différentes nations réussiront à s’allier pour l’empêcher à temps est toujours en suspens.

A lire : Notre DOSSIER

Ce dossier ne serait complet sans quelques extraits de cette célèbre satire de Jonathan Swift contre le malthusianisme britannique.

Voir les 2 commentaires

  • Colbert_ • 13/01/2012 - 22:10

    Le premier génocide moderne est le génocide vendéen planifié notamment par Robespierre et Carnot.

    La France n’a malheureusement toujours pas reconnu sa responsabilité bien qu’elle se mêle du génocide arménien dont les circonstances sont semblables à celles du génocide vendéen.

    Lors du génocide vendéen Carrier a fait couler des bateaux remplis de victimes hommes, femmes, enfants, vieillards.
    Le chimiste qui pour la première fois tenta d’utiliser des gaz pour exterminer les populations a toujours son nom au fronton des monuments de la république.

    Répondre à ce message

  • petite souris • 13/01/2012 - 19:56

    En conséquence, des mesures répressives doivent être prises pour décourager l’accroissement de la population. Pas d’assistance sociale ni de soutien aux familles et aux enfants pauvres, ils doivent être abandonnés à leur sort.

    ... c’est curieux, mais j’entends depuis quelques années déjà dezélites françaises proposer avec "les meilleurs intentions", bien sûr, des réglements, des idées ou des lois qui sont assez cousines germaines ...

    enfin ! je n’ai que de toutes petites oreilles de petite souris !!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 22 juillet le monde
en devenir

Si le monde est réduit aux seules énergies renouvelables, qui par leur faible densité et leur caractère intermittent permettent de produire beaucoup moins que les combustibles fossiles et le nucléaire, la capacité d’accueil de la Terre se réduira brutalement à un milliard d’êtres humains !

En savoir plus

Don rapide