Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité
Brèves

La dette américaine dépasse
les 36 000 milliards de dollars

La rédaction
visites
2228
commentaire

D’après les statistiques publiées par le conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale et d’autres agences gouvernementales, la bulle de la dette américaine a atteint 36.100 milliards de dollars à la fin du troisième trimestre 2003. En effet, les trois principaux secteurs de l’économie — ménages, entreprises et gouvernement - se sont énormément endettés pour acheter le minimum de biens nécessaires afin d’empêcher l’économie américaine d’entrer dans une phase d’effondrement encore plus sévère. C’est à ce stratagème que le gouvernement Bush-Cheney doit sa survie politique durant ces trois dernières années. C’est un cancer qui ronge et affaiblit l’économie physique américaine, notamment le niveau de vie des ménages, et empêche de plus en plus le remboursement de la dette.

Tableau 1
Total de la dette américaine - Comparaison entre
les troisièmes trimestres 2002 et 2003 (en milliards de dollars)
Catégorie3e tr. 20023e tr. 2003Différence
Dette des ménages
(dont hypothèques)
8.260
(5.847)
9.185
(6.646)
+11,2 %
(+13,7 %)
Dette gouvernementale*7.6538.445+10,3 %
Dette des entreprises**17.04518.421+8,1%
Total32.95836.050+9,4%
* Total de la dette du gouvernement fédéral, des Etats et des gouvernements locaux
** Dette des entreprises non financières et financières américaines
Source : US Federal Reserve Board of Governors, « Flow of Funds », US Treasury Department ; EIR

Ainsi, entre le 3ème trimestre 2002 et le 3ème trimestre 2003, la dette américaine a augmenté de 3 092 milliards de dollars, soit de 9,4%. Ce chiffre représente à peu près le montant total de toute la dette extérieure de l’ensemble des pays en voie de développement.

Cependant, le principal facteur dans cette augmentation est la dette des ménages, et plus spécialement la dette hypothécaire, qui s’est accrue de 13,7%. On y voit l’effet des refinancements d’hypothèques, dont le volume a un peu reculé par rapport à l’année record 2002, mais reste néanmoins très élevés par rapport aux autres années. C’est ainsi que les ménages ont pu disposer de liquidités pour des achats de biens de consommation ou de logement.

Le président de la Réserve fédérale, Alan Greenspan, a encouragé ce processus en maintenant le taux des fonds fédéraux à 1%, son plus bas niveau en 45 ans.

Depuis 1970, la dette américaine a été multipliée par 23, comme le montre le Tableau 2.

Tableau 2
Dette américaine de 1970 à 2003
(en milliards de dollars)
Catégorie19701980199020002003a*
Dette des ménages
(dont hypothèques)
460
(460)
1.400
(930)
3.600
(2.510)
7.080
(4.900)
9.440
(6.840)
Dette gouvernementale**5301.2504.3206.7808.620
Dette des entreprises***6402.0606.38014.94018.720
Total1.6304.71014.29028.80036.850
* Projection basée sur les 9 premiers mois de 2003
** Total de la dette fédérale, des Etats et des gouvernements locaux
*** Dette des entreprises non financières et financières américaines
Source : US Federal Reserve Board of Governors, « Flow of Funds », US Treasury Department ; EIR

Ainsi, la dette américaine a suivi une trajectoire hyperbolique, passant de 1 630 milliards de dollars en 1970 au chiffre projeté de 36 850 milliards de dollars à la fin de 2003, tandis que, pendant cette même période, la base de l’économie physique a été systématiquement sapée, au nom de la « société post-industrielle. » Rien que durant les trois dernières années, la dette a augmenté de 8 000 milliards de dollars, permettant un niveau minimum d’achats, et c’est cela qui donne l’apparence d’une certaine prospérité aux Etats-Unis. Mais cette richesse est totalement fictive, même si ses retombées politiques ont été pleinement exploitées par l’administration Bush-Cheney. Pour combien de temps encore ?

Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 17 novembre le monde
en devenir

Don rapide