Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

La diplomatie britannique va-t-elle entrer à la Maison Blanche ?

La rédaction
visites
1354

10 novembre 2008 (Nouvelle Solidarité) – «  J’étais ministre d’Etat au Foreign office à l’époque de la dernière transition, lorsque Bush a remplacé Clinton », écrit Brian Wilson dans le quotidien écossais The Scotsman. « Ce fut l’exercice diplomatique le plus impressionnant qu’il m’ai été donné et aurait pu m’être donné de voir. Rien n’importait plus aux mandarins du Foreign office que d’y introduire notre homme – a l’époque Tony Blair - en premier. »

« Pendant que le reste du monde respectait la bienséance en attendant les résultats disputés de la Floride, la machine diplomatique de la Grande-Bretagne s’activait intensément, convaincue que toute l’agitation qui remuait la Chrétienté n’en changerait pas le résultat. Ils ont eu raison, et leur tactique, au moins à court terme, a fonctionné.

« Une course effrénée du même ordre va se jouer à nouveau pour que Gordon Brown soit rapidement le premier à la Maison Blanche. La Grande-Bretagne a de nombreux amis à Washington, et je parierais que Brown est déjà en tête de liste.

« Bien sûr qu’ils procèdent de la sorte », a commenté LaRouche. « Et pas seulement ; ils veulent tout faire foirer pour que rien ne se passe ».

Gordon Brown a d’ailleurs fait une tribune très opportune dans le Guardian de Londres dimanche, où il bavote : « l’élection d’Obama a inspiré des millions de personnes (…) C’est un grand moment. Un nouveau chapitre de l’histoire humaine s’écrit et il sera étudié par nos enfants, leurs enfants, et les enfants de leurs enfants ».

Dans son apologie verbeuse, Brown s’est tout de même engagé sur quelques mesures concrètes, comme développer « les emplois et les entreprises vertes dans la transition vers une économie à faible émission de CO2 ». LaRouche a immédiatement expliqué qu’avec ça, on voit bien que Brown suit les ordres du Duc d’Edimbourg [*], le partisan le plus fervent d’un triage de la population humaine.


[*Epoux de la Reine d’Angleterre et co-fondateur du WWF avec son camarade et ancien SS, le prince Bernard des Pays-Bas, il avait déclaré sans gêne vouloir se réincarner en un « virus mortel » afin de résoudre le problème de la surpopulation. Il est également le parrain d’un escroc notoire, Al Gore, qui, lui aussi, n’a pas caché que sous le masque de politiques « écologiques », se cachait la volonté de contrôle de la démographie humaine.

Contactez-nous !