www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité >Finance

La folie de la « baleine de la City » démontre que Cheminade a raison de vouloir couper les banques en deux

La rédaction
1509 visites | 1 commentaire

Le 11 avril 2012 (Nouvelle Solidarité) – A la suite de la somme astronomique engagée par la Banque JP Morgan sur les CDS, Stanley Crouch, directeur-en-chef des investissements chez Aegis Capital, a déclaré hier sur Bloomberg TV : « Restaurons la loi Glass-Steagall maintenant. Séparons les banques des maisons de courtage. Les implications sont massives, pour des générations à venir. »

Crouch faisait référence aux révélations récentes de bloomberg.com concernant les activités de Bruno Iksil de JP Morgan à Londres, surnommé « la baleine de la City », en raison des positions à haut risque prises par le trader sur des CDS (des produits dérivés permettant de spéculer sur la solvabilité des Etats et les grandes entreprises).

L’agence Bloomberg rapporte qu’Iksil, un ancien trader de Natixis (de 1999 à 2003), opère pour le compte de la banque elle-même, depuis le bureau responsable, chez JP Morgan, de la gestion des risques (chief investment office), et aurait accumulé entre une dizaine de milliards de dollars de CDS (selon une source proche de la banque) et une centaine de milliards de dollars (selon l’estimation des acteurs sur le marché).

Si la dernière estimation s’avère exacte (et il n’y a aucune raison particulière de croire la banque elle-même concernant ces activités non soumises à la régulation), cette prise de position par un seul trader représenterait dans ce cas près de 10% de tous les dépôts gérés par JP Morgan ($1100 milliards en 2011).

On comprend mieux pourquoi certains banquiers finissent par comprendre, suite à la campagne présidentielle de Jacques Cheminade qui se concentre sur ce sujet, l’urgence absolue de séparer de manière étanche les activités de dépôt (crédit et épargne au service des ménages, des entreprises et des collectivités territoriales) et d’investissement (spéculation).

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
L’aide humanitaire russe aux résidents du Donetsk est légitime Mission Jaurès : reprenez le flambeau ! Cheminade sur Gaza : faire preuve d’intelligence devant l’horreur Mobilisation pour couper les banques en deux
Le choix de la rédaction
Pour aller plus loin
Plus d'articles

Voir le commentaire

Vos commentaires

  • Le 11 avril 2012 à 22:11
    par petite souris

    ...ces nouvelles arrivent à point pendant la campagne électorale ....

    ou bien

    .... ce que dit Jacques pendant la campagne obligent parmi ceux qui savent et qui ont un peu de conscience ... à réagir !!!

    Que ce soit la poule ou l’oeuf le fait est qu’on en parle partout ....

    .... sauf dans les discours des autres candidats !!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet