Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

La guerre d’Irak et le cas de Lewis Libby

La rédaction
visites
712
commentaire

Dans son webcast du 11 septembre dernier, Lyndon LaRouche avait utilisé l’image d’un « gant » israélien recouvrant la « main » du courant impérialiste de l’élite politique américaine. Selon LaRouche, cette symbiose - entre utopistes anglo-américains dans la tradition de Bertrand Russell et disciples idéologiques de Vladimir Jabotinsky en Israël, représentés par Ariel Sharon ou Benjamin Netanyahou - promeut un « choc des civilisations » perpétuel devant commencer au Moyen-Orient.

Le courant en question est un réseau qui a pénétré en profondeur la bureaucratie civile américaine autour du ministre de la Défense Donald Rumsfeld, du vice-président Dick Cheney et du département d’Etat. Parmi les membres les plus influents de cette cabale, on compte Paul Wolfowitz, Richard Perle, David Wurmser, Doug Feith et John Bolton. Rumsfeld et Cheney eux-mêmes incarnent ce courant utopiste impérial.

Signalons aussi le rôle d’un certain Lewis Libby, directeur de cabinet de Cheney, dans le bureau duquel il a mis en place une sorte de « conseil national de sécurité fantôme ». Devenu un protégé de Paul Wolfowitz en 1973, à l’université de Yale, Libby a occupé depuis des postes d’adjoint de Wolfowitz au département d’Etat et au Pentagone, dans les administrations Reagan et Bush Sr.. Il entretient aussi d’étroites relations avec les milieux proches de Sharon en Israël, y compris le réseau d’espionnage de Pollard.

De 1985 à 2000, alors qu’il n’était pas encore au gouvernement, Libby a été l’avocat personnel de Marc Rich, un escroc en fuite qui avait été inculpé en 1983 par le ministère américain de la Justice pour évasion fiscale et activités commerciales avec l’ennemi. Il a fui les Etats-Unis pour s’installer dans une retraite luxueuse à Zug (Suisse). Selon des sources israéliennes, Rich ferait actuellement l’objet d’une enquête pour versement illicite de contributions à la dernière campagne politique d’Ariel Sharon en Israël. En outre, il a été impliqué dans des opérations louches en Russie, en Europe de l’Est et en Afrique.

Pour empêcher Sharon de lancer une troisième guerre mondiale au Moyen-Orient, il est urgent d’ouvrir une enquête sur l’ensemble de cet appareil clandestin lié à Pollard, « de le dénoncer et de le chasser du gouvernement, dès maintenant ! », dit LaRouche.

Contactez-nous !

Don rapide