Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

La panique s’empare d’Obama et de sa majorité

La rédaction
visites
1814
commentaire

18 janvier 2010 (Nouvelle Solidarité) - Le soulèvement du peuple américain contre les politiques pro-Wall Street de l’administration Obama est sur le point de faire exploser la Maison Blanche. Avec la publication des sondage pré-électoraux en vue des élections de novembre prochain, déjà deux des plus anciens sénateurs démocrates, Chris Dodd et Byron Dorgan, ont annoncé qu’ils ne se représenteraient pas, de même que onze représentants démocrates à la Chambre et un important gouverneur. Face à la baisse de leur niveau de vie, de plus en plus d’américains cèdent à la colère qu’a engendré la politique de renflouement sans condition des banques ainsi que la fameuse réforme de la santé qui prévoit des coupes massives dans les programmes publics.

Mais c’est dès demain dans le Massachusetts que se joue le sort de l’administration Obama puisque les électeurs doivent y désigner le successeur du sénateur Kennedy décédé en août dernier. En cas de défaite, la présidence perdra la majorité qualifiée nécessaire à l’adoption de sa réforme de la santé. S’ils pensaient l’emporter aisément dans cette circonscription qui plébiscite les Kennedy depuis 1953, les derniers sondages montrent qu’un vote massif de protestation se profile : le candidat républicain est soudainement donné gagnant par 4 à 8 points d’avance. Contre l’avis de certains de ses conseillers, qui y voient plus un fardeau qu’une aide, Barack Obama s’est rendu hier sur le terrain pour soutenir la candidate démocrate. Selon la presse de Boston, le meeting de la républicaine a réuni deux fois plus de monde que celui d’Obama.

Face à cette vague de colère, les candidats aux primaires démocrates soutenus par le Comité d’action politique de Lyndon LaRouche (LPAC), ont appelé à l’annulation de cette réforme Obama, qui aurait des conséquences funestes sur les populations les plus défavorisées. Les démocrates larouchistes entendent bien saisir l’occasion pour réintroduire au Congrès le système constitutionnel américain de crédit qui permettrait d’éjecter les intérêts financiers du pouvoir et de reconstruire l’économie américaine à la façon Franklin Roosevelt.


Pour en savoir plus :


Écrire un commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide