Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité

La popularité d’Obama tombe brutalement à 50% !

La rédaction
visites
2122
commentaires

26 mars 2009 (LPAC) — Les hésitations de Barack Obama à mettre de l’ordre dans le système financier américain et international provoquent un mécontentement croissant dans la population américaine.

Après une baisse initiale de cinq pourcent, les nouveaux chiffres font clairement apparaître que la période de grâce est bel et bien terminée.

« Selon un sondage, la lune de miel est terminée, alors que la popularité d’Obama avoisine les 50%, en raison de l’absence d’amélioration au niveau de l’économie qui s’embourbe », rapportait le Boston Globe.

« Les chiffres baissent », selon Zogby. « Cela n’a rien à voir avec les gaffes, mais avec le décalage entre les attentes des gens et la rapidité avec laquelle les choses avancent dans l’économie. »

Comme le souligne l’économiste Lyndon LaRouche, l’heure des décisions s’annonce. Seul le limogeage de Larry Summers, le conseiller économique principale d’Obama qui fut à l’origine, en 1999, de l’abrogation de la fameuse loi Glass-Steagall (la loi de Franklin D. Roosevelt séparant les activités des banques commerciales de celles des banques d’affaires et des assurances), pourrait de nouveau convaincre le peuple américain que le président fait "son boulot".

Pour creuser le sujet : focus

Voir les 2 commentaires

  • el zid • 28/03/2009 - 16:10

    fantastique, zogby qui donnait mc ccain vainqueur la veille du scrutin. rcp qui rassemble les sondages nationaux donnent Obama à toujours plus de 60%. Critiquez mais pas besoin de s’appuyer sur un sondage sur 10 qui plus est commandé par les républicain

    • Benoit • 29/03/2009 - 20:42

      C’est la tendance qui est importante.
      Si Obama perd le soutien populaire, "you can kiss your ass good-bye !" .
      Une bonne commission Pecora suffirait à redonner confiance au peuple américain. Et alors les sondages, républicains ou pas, on s’en foutrait !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 18 août le monde
en devenir

Don rapide