Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

La proposition de loi Pélican appelle à une reconstruction massive

La rédaction
visites
755

Lors d’une conférence de presse le 22 septembre, les sénateurs de Louisiane Mary Landrieu et David Vitter ont officiellement présenté la proposition de loi prévoyant 250 milliards de dollars d’aides aux victimes de l’ouragan Katrina. Parlant de « tragédie nationale », Landrieu a appelé à une « réponse nationale sans précédent » pour assurer la reconstruction des côtes de la Louisiane, surtout le système portuaire vital dont dépend l’ensemble du pays. Après le passage de RITA, la situation est encore plus critique.

L’on prévoie notamment la création d’une commission PELICAN (Protecting Essential Louisiana Infrastructure, Citizens, and Nature) qui allouerait 40 milliards de dollars au Corps de génie de l’Armée pour mettre en œuvre « les projets nécessaires de protection contre les ouragans et les inondations, et de restauration des côtes et de la navigation (...) sans avoir à revenir devant le Congrès pour toute autre approbation ». La commission PELICAN demandera au Génie de mettre au point dans les six mois, puis annuellement, un plan de travail pour la mise en œuvre de ces projets.

Voici quelques aspects majeurs de la proposition de loi :

  • Agriculture : fournir une assistance créative et flexible dans ce secteur où les dégâts sont estimés à 2 milliards de dollars.
  • Infrastructures : Restauration des côtes, protection contre les ouragans et contre les inondations : 14 milliards pour réaménager les zones humides, 20 milliards pour les digues et les projets de drainage sur les côtes pour protéger contre un ouragan de catégorie 5.
  • Education : assistance financière aux écoles s’occupant des enfants déplacés et aux enseignants ayant perdu leur emploi, aide à la reconstruction des écoles.
  • Environnement : réaménagement du lac Pontchartrain et de la côte du Golfe, amélioration de la qualité de l’eau et de l’air ; protection et nettoyage des habitations et des entreprises.
  • Relance économique : avantages financiers pour les employeurs engageant des travailleurs déplacés ; prêts-relais et allégements fiscaux pour relancer les PME ; différentes mesures pour encourager la création d’emplois. Des ressources fédérales serviront à traiter de l’impact économique global du désastre.
  • Accroissement de la part des allocations de la FEMA prise en charge par le gouvernement fédéral, qui devra passer de 75 % à 100 % pour 3 ans.
  • Institutions financières : faciliter les opérations bancaires de ceux qui ont perdu leurs papiers d’identité et autres et, de manière générale, assouplissement des règles.
  • Santé : reconstruction des hôpitaux ; avantages financiers pour le personnel médical qui reprend son travail son place ; couverture temporaire de l’assurance maladie ; des ressources pour des mesures de santé publique.
  • Logements : allègement pendant six mois des charges hypothécaires pour les propriétaires de domiciles.
  • Travail : garantir une couverture financière adéquate aux travailleurs déplacés et prolonger les allocations chômage au-delà des 26 semaines initiales ; assurer un plus grand accès à la formation professionnelle et aux services de placement.
  • Armée : renforcement de tous les équipements en matière de défense et de bâtiments militaires ; reconstruction de l’hôpital des anciens combattants à La Nouvelle Orléans.
  • Fiscalité : allègements fiscaux pour les entreprises et les familles regagnant leur domicile.
  • Commerce : reconstruction et revitalisation des ports affectés ; restauration de l’industrie de la pêche.
Contactez-nous !