Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

La « renationalisation » de fait de Yukos

La rédaction
visites
851

Le 1er juillet, les inspecteurs du fisc et des juges russes ont effectué une perquisition au siège du géant pétrolier Yukos à Moscou et gelé tous ses avoirs. Cette action fait suite à une décision de justice condamnant le géant pétrolier à verser 3,4 milliards de dollars d’arriérés d’impôts et de majorations pour l’année 2000, qui viennent s’ajouter aux 3 milliards de dollars d’arriérés d’impôts qu’il a déjà été condamné à verser pour 2001.

Rejetant l’offre de Yukos de régler la somme sur plusieurs années, le tribunal a ordonné le versement dans les cinq jours. Si la société n’est pas en mesure de réunir la somme à temps - ce qui est probable - ses comptes seront saisis. Soit Yukos sera mis en faillite, ce que le président Poutine ne semble pas vouloir, soit l’Etat en saisira les actifs, ce qui reviendrait à une re-nationalisation de fait.

Ainsi, Yukos aura peut-être à l’avenir le même statut que les autres géants pétroliers Lukoil et Rosneft, qui n’appartiennent plus à l’Etat mais « sont mis sous un contrôle si drastique qu’ils ne peuvent pas agir contre l’Etat et le gouvernement », comme le dit Alexander Rahr, spécialiste de la Russie à la Société allemande de politique étrangère. Un signe allant dans ce sens est le fait que l’ancien gouverneur de la banque centrale de Russie, Gennadi Gerachenko, une personnalité indépendante qui maintient des contacts étroits avec le Kremlin, a été récemment nommé au conseil d’administration de Yukos, puis à sa présidence, il y a deux semaines.

Parallèlement à la descente des agents du fisc, les autorités judiciaires ont décidé de transférer Platon Lebedev, l’un des directeurs de Youkos, de l’hôpital à la prison. Il avait été arrêté avec d’autres directeurs et l’ex-PDG de la firme, Mikhaïl Khodorkovsky,

Contactez-nous !