Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité
Brèves

La résistance irakienne entre dans une nouvelle phase

La rédaction
visites
761
commentaire

Le 2 novembre fut une journée noire pour les Américains en Irak : un hélicoptère CH-47 a été abattu à Falujah par un missile sol-air, faisant 16 morts et 20 blessés, et trois autres soldats ont été tués dans d’autres incidents. La nouvelle phase de la guérilla qui s’ouvre sera certainement marquée par une augmentation spectaculaire du nombre d’attaques contre les forces d’occupation (actuellement une trentaine par jour en moyenne) et, partant, du nombre de victimes américaines, ainsi que par une meilleure coordination et une plus grande sophistication de la part de la résistance irakienne.

Commentant le jour même la situation en Irak, Lyndon LaRouche a rappelé les événements qui se sont déroulés sur place le 9 avril 2003. Face à la redoutable force destructrice de la puissance aérienne américaine, qui s’apprêtait alors à anéantir Bagdad et d’autres zones irakiennes, « le militaire irakien a disparu. Il s’est évanoui... mais il existait toujours. Comme il ne pouvait pas vaincre l’arsenal stratégique déployé contre lui par les Etats-Unis, il a décidé de tirer les leçons de la Corée et du Vietnam. Les Irakiens ont alors estimé qu’ils "ne pouvaient pas gagner face à leurs armes, mais si nous sommes à côté d’eux, dans les mêmes rues, dans les mêmes quartiers, et qu’ils soient obligés de se battre avec nous d’homme à homme, alors nous pourrons gagner cette guerre." Et en effet, le militaire irakien est en passe de gagner la guerre contre la force d’invasion américaine. Ce n’est pas un problème d’erreur de gestion. Les Etats-Unis sont en train de perdre cette guerre, comme ils ont perdu au Vietnam ! »

Un stratège européen nous a confié que la résistance, concentrée en grande partie dans le centre du pays dominé par les sunnites, pourrait rapidement s’étendre à tout le territoire, si les dirigeants chiites en donnent l’ordre. Pour l’instant, les Chiites comptent accéder au pouvoir par le processus électoral, mais si leur position majoritaire n’est pas acceptée - comme l’ont effectivement laissé entendre les autorités américaines - ils rejoindront sans doute la résistance. Ce stratège a parlé d’une « conspiration de l’incompétence » de la part des néoconservateurs de Washington. « Tout ce qui pouvait tourner mal a mal tourné » - en termes politiques, administratifs et logistiques. « Et l’armée américaine sur le terrain doit payer le prix de cette incompétence arrogante. » Selon lui, dans leurs discussions privées avec leurs homologues étrangers, les officiers américains de l’armée et du renseignement ne cachent plus « la poussée de rage dans leurs rangs » contre les néoconservateurs, et surtout contre Dick Cheney.

Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 26 septembre le monde
en devenir

Don rapide