Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

La résolution de LaRouche introduite au parlement du New Hampshire

La rédaction
visites
1016

19 septembre 2007 (LPAC) - Deux élues de l’Etat Américain du New Hampshire, Barbara Hull Richardson, et Barbara French, ont introduit le 18 septembre une « Résolution pour le Congrès - Appliquer le Homeowner and Bank Protection Act of 2007 », qui est la première de ce qui sera bientôt une série de résolutions qui inonderont les législatures d’Etat, les conseils municipaux et autres corps électoraux, afin d’administrer au Congrès fédéral à Washington un coup de pied au derrière magistral pour qu’il adopte de toute urgence le Homeowner and Bank Protection Act of 2007.

Le mouvement de jeunes de LaRouche mène actuellement campagne sur le terrain pour rassembler le soutien nécessaire pour que cette loi puisse aboutir au niveau national avant la fin d’octobre au plus tard. Cette résolution fait suite à celle de Juanita Walton, élue du Missouri, introduite au National Black Caucus of State Legislators [Conférence nationale des élus noirs d’Etat].

Voici le contenu de cette résolution :

Résolution pour le Congrès - Appliquer le Homeowner and Bank Protection Act of 2007

Attendu que la crise financière actuelle engloutissant les hypothèques immobilières, tous les instruments de la dette et le système bancaire des Etats-Unis, menace de déclencher une dépression économique pire que celle des années 30 ;

Attendu que des millions de citoyens américains sont menacés de saisie de leur logement dans les mois à venir, selon les rapport réalisés par Realty Trac et Moddy’s Economy.com ;

Attendu que cette crise financière menace désormais l’intégrité des banques agrées par les Etats et l’Etat fédéral, comme on l’a vu avec la ruée des épargnants sur les dépôts de Countrywide Financial pendant le mois d’août ; et qu’un effondrement bancaire anéantirait l’épargne des citoyens américains, et ébranlerait grandement la stabilité économique de nos Etats et de nos villes ;

Attendu que lors d’une crise financière semblable dans les années 30 le Président Franklin Roosevelt intervint pour protéger les banques et les propriétaires de logement ; par exemple en avril 1933, il a introduit une loi de « déclaration de politique nationale (...)l’intérêt général de la Nation requiert que des sauvegardes spéciales soient déployées autour de la propriété des logements pour garantir la stabilité économique et sociale » ;

En conséquence,

Il est résolu que l’Etat du New Hampshire soutienne ici le Homeowner and Bank Protection Act of 2007. Cette crise est telle qu’elle nécessite une action urgente que seul le Congrès des Etats-Unis peut promulguer. Le Congrès doit agir immédiatement pour que les gens restent dans leurs maisons et empêcher le chaos social. Cette loi inclut les dispositions suivantes :

1. Le Congrès doit établir une Agence fédérale pour placer sous sa protection les banques accréditées au niveau Fédéral et au niveau des Etats : en gelant toutes les hypothèques immobilières existantes pour une période aussi longue que nécessaire afin que les valeurs soient ajustées sur des prix équitables ; en restructurant les hypothèques existantes à des taux d’intérêts appropriés ; en effaçant toutes les obligations sur les dettes spéculatives cancéreuses issues des mortgage-backed securities (titres financiers adossés à des hypothèques), des produits dérivés, et autres formes de « système de Ponzi » qui ont amené le système bancaire actuel à la banqueroute.

2. Pendant cette transition, toutes les saisies immobilières devront être gelées, permettant aux familles américaines de rester dans leurs maisons. Des mensualités équivalant à un loyer locatif devront être faites aux banques désignées, qui pourront utiliser ces fonds comme garantie pour accorder des prêts normalement, recapitalisant ainsi le système bancaire dans son ensemble. En dernier ressort, ces paiements mensuels convenables seront intégrés dans de nouvelles hypothèques ajustées à la déflation de la bulle immobilière et aux nouveaux prix convenablement déterminés, ainsi qu’aux taux d’intérêts hypothécaires réduits. Il faut s’attendre à ce que ce processus de décantation du marché immobilier s’accomplisse sur plusieurs années. Pendant tout ce temps, aucun propriétaire ne devra être expulsé de sa maison, et les banques accréditées au niveau Fédéral ou d’un Etat devront être protégées afin qu’elles puissent reprendre leurs activités traditionnelles au service de la vie locale, et faciliter le crédit pour l’investissement productif dans l’industrie, l’agriculture, l’infrastructure, etc.

3. Les gouverneurs d’Etats devront assumer les responsabilités administratives nécessaires à l’application de ce programme, incluant les consignes de prêts pour les banques désignées, de concert avec l’Etat fédéral, qui fournira le crédit et les garanties nécessaires pour que la transition soit réussie.

En conséquence,

Il est aussi résolu qu’une copie de cette résolution soit adressée aux représentants du New Hampshire au Congrès ainsi qu’au président des Etats-Unis, dans le but de sa mise en application.

Résolution soumise à la Chambre des représentants du New Hampshire le 18 septembre 2007,par la représentante Barbara French, avec le concours de la représentante Barbara Hull Richardson.

Contactez-nous !