Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

La résolution proposée par les USA et le Royaume-Uni est une déclaration de guerre

La rédaction
visites
689
commentaire

Le texte de la résolution sur l’Irak, préparée par Washington et Londres pour le Conseil de sécurité de l’ONU, n’a pas pour but de rechercher un arrangement diplomatique permettant d’éviter la guerre ; au contraire, il vise à obliger Saddam Hussein à rejeter les conditions exprimées, fournissant ainsi la « justification » juridico-politique au lancement d’une guerre totale.

La tactique est semblable à celle utilisée en 1999, lors des négociations de Rambouillet avec le dirigeant serbe Slobodan Milosevic. On avait formulé des conditions qui étaient inacceptables pour Milosevic, comme pour tout autre dirigeant serbe. La partie serbe avait accepté la majeure partie des exigences de l’OTAN, exceptée l’Annexe 8 qui stipulait que « le personnel de l’OTAN bénéficierait (...) d’un accès libre et sans entrave à toute la République fédérale de Yougoslavie. » Sans surprise, Milosevic l’a rejetée parce qu’il s’agissait d’une violation flagrante de la souveraineté serbe.

Quant à la résolution anglo-américaine proposée au Conseil de sécurité, elle exige que les équipes d’inspecteurs aient le droit de créer des corridors de transit terrestre et aérien et de les faire respecter par des forces de sécurité armées des Nations unies ou par des membres du Conseil de sécurité des Nations unies.

En termes simples, ceci signifie que Washington peut imposer le déploiement sur le territoire irakien de forces militaires américaines (ou de troupes britanniques) pour assurer le respect de ces « corridors » où que ce soit. Ceci fournirait la couverture « juridique » permettant à des forces armées américaines d’intervenir à leur gré en Irak. La guerre devient ainsi inévitable.

Contactez-nous !

Don rapide