Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

La stratégie « Sunnites contre Chiites » de Cheney confirmée par le Washington Times

La rédaction
visites
1383
commentaire

Un article de première page dans le Washington Times étaye ce qui avait été précédemment établit ici : la stratégie de Cheney pour

22 août 2007 (LPAC) - Un article de première page dans le Washington Times étaye ce qui avait été précédemment établit ici : la stratégie de Cheney pour bâtir une zone-tampon sunnite en Irak, contre l’Iran et contre le gouvernement chiite d’Irak mené par Nouri al-Maliki.

L’article intitulé « les dirigeants sunnites gagnent du pouvoir en travaillant avec les Etats-Unis » explique que les militaires américains joignent leurs forces aux leaders tribaux sunnites en reconnaissant leurs forces armées et en leur attribuant des contrats de reconstruction pour réparer les infrastructures locales, tout cela en dépit de l’opposition du gouvernement al-Maliki.

Cependant, ce que le quotidien, contrôlé par le Révérend Moon, ne mentionne pas, c’est le rôle crucial de l’Arabie Saoudite et du Prince « BAE » Bandar. Comme le magazine Executive Intelligence Review (EIR) lié à LaRouche le rappel dans son dernier numéro, depuis la visite de Cheney à Riyad en novembre dernier « l’Arabie Saoudite a procuré un flot constant d’argent et d’armes aux tribus Sunnites d’Irak, afin d’acheter leur soutien à la politique de « Surge » (le déploiement de 25 000 soldats américains supplémentaires). D’après une source haut placée dans le renseignement américain, les largesses saoudiennes ont effectivement transformé l’anti-américanisme des tribus sunnites en ferment anti-chiites. »

Alors que cette alliance est présentée par le gouvernement américain et les médias comme une alliance contre Al-Qaida, ce n’est en réalité pas le cas. Le Washington Times cite un colonel de l’armée américaine basé à Bagouba, disant que les forces sunnites locales « en sont venus à la conclusion qu’Al-Qaida et les influences iraniennes sont un problème bien plus grave à long terme pour l’Irak que ne l’est la présence des américains. »

Comme la source citée dans l’EIR l’a dit, « Si une telle confrontation éclate entre saoudiens et iraniens en Irak, ça provoquera une guerre religieuse de cent ans, qui se propagera au monde entier. »

Brève contenue dans : Les Canons d’Août 2007 : pendant les vacances, Cheney veut attaquer l’Iran

Contactez-nous !

Don rapide