Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

La télévision nationale italienne sur la crise financière : LaRouche avait raison

La rédaction
visites
1287
commentaire

La chaîne nationale italienne Rai Due a diffusé mardi soir une émission spéciale sur la crise financière réalisé par Giovanni Minoli et commençant par une interview qu’il avait lui-même réalisée avec Lyndon LaRouche en 2003, dans laquelle l’économiste américain prévoyait l’effondrement du système financier.

L’émission d’une heure démarre donc par 6 minutes d’extraits de la prévision à long terme de LaRouche sur l’effondrement systémique : « Le système financier va se désintégrer, nous sommes au bord d’un effondrement total » ; suite à quoi Minoli explique : « Ces propos ont été tenus en mai 2003, je répète, en mai 2003, par un grand économiste américain, Lyndon LaRouche. »

Et le documentaire se poursuit : « LaRouche est un économiste qui fait penser à un prêcheur, avec un nombre de prophéties qui ferait pâlir de jalousie Nostradamus : de la chute du Mur de Berlin à l’effondrement de la bulle internet. » Puis, il passe en revue les calomnies colportées à son encontre : « Tout a été dit sur lui : un réactionnaire sous un masque de rebelle, un antisémite dissimulé, un pacifiste global haïssant les jeunes de Seattle, un lobbyiste international, un ex-communiste, un keynesien aux fantasmes délirants... Le monde académique le snobe, les grands de ce monde veulent le faire taire ; le Vatican, les Russes et les Chinois le reçoivent avec tous les honneurs ».

Il montre ensuite LaRouche décrivant sa fameuse triple courbe, une représentation pédagogique sur la base de laquelle il a formulé dès 1996 sa prévision de désintégration inévitable du système financier. Minoli résume : « En substance nous avons, en haut la courbe financière : une émission de papier sans contre-partie productive. Et dessous, la courbe de la production. Plus le temps passe, au plus les deux courbes s’éloignent. Mais quand a commencé cette tendance effrénée ? »

Puis retour à LaRouche : « En 1964, en même temps que la guerre du Vietnam, la société a basculé d’une économie de production, à une économie de consommation. Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont commencé à piller les économies du Tiers-Monde. La Grande-Bretagne voulait bâtir un nouvel empire, basé sur le modèle de l’Empire Romain. Les gens ne l’ont pas encore réalisé, mais nous avons détruit notre secteur productif, notre industrie et notre agriculture. La substance même des économies financiarisées a été détruite. »

LaRouche explique ensuite la différence entre une crise conjoncturelle et une crise d’effondrement. Puis retour au studio avec Minoli : « Et l’effondrement s’est produit, du moins c’est ce que perçoivent les gens aujourd’hui. » En effet, si l’on ne met pas immédiatement en place les remèdes présentés par LaRouche – séparation bancaire Glass-Steagall, banqueroute organisée des spéculateurs, système de crédit productif public pour l’économie – le pire reste à venir.

L’émission complète avec l’annonce originale :

Lyndon Hermyle LaRouche, Jr. (Rochester, 8 sept. 1922) est un militant et homme politique américain. Il est le leader de différentes organisations politiques aux Etats-Unis et dans le monde, y compris en Italie avec le Movimento Internazionale per i Diritti Civili – Solidarietà (Movisol). Bien que sans diplôme universitaire, il a publié de nombreux écrits sur des problématiques économiques, scientifiques, culturelles et politiques.

Voir le commentaire

  • petite souris • 19/01/2012 - 17:24

    Les italiens seraient les premiers en europe à parler de Lyn officiellement ?

    Messieurs les directeurs des "grands médias" français, vous allez être dépassés par d’autres !!!
    Alors, qui sera le premier à parler et faire parler Jacques Cheminade, candidat (non officiel comme tous les autres)à l’élection présidentielle....

    Les paris sont lancés.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide