Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

23 juin - Guerre, choléra et famine au Yémen : la complicité criminelle des occidentaux dénoncée à l’ONU Lire 22 juin - Surréaliste : la lutte antifraude fiscale européenne s’installe au Luxembourg ! Lire 22 juin - Spécial Bourget : gros plan sur le programme spatial de Jacques Cheminade Lire
AccueilActualité
Brèves

La victoire de Kesha Rogers fait trembler Washington

La rédaction
visites
1682
commentaires

18 mars 2010 (Nouvelle Solidarité) – La victoire de la candidate larouchiste au Texas sur un programme clair et sans ambage – destituer Obama et revenir aux fondamentaux économiques de Franklin Roosevelt – crée la panique jusqu’à la Maison Blanche. En effet, selon plusieurs sources démocrates, la résolution du Comité exécutif du Parti démocrate texan (SDEC) contre Kesha Rogers émanerait en fait « d’en haut ». Au bord de l’implosion, la Maison Blanche est prête à tout pour éliminer ses opposants, comme elle l’a fait avec les congressistes Charles Rangel et Eric Massa, principaux opposants démocrates à sa réforme de la santé.

Mais cette résolution est une nouvelle source de frustration pour le cabinet du Président puisque contrairement à ses souhaits, elle n’entraîne pas l’éviction pure et simple de la candidate larouchiste. Face à l’opposition de nombreux membres du SDEC à cette mesure, la résolution finalement adoptée ne fait que lever l’obligation pour les membres du parti de soutenir la campagne de Rogers. En effet, ces membres du SDEC n’ont pas accepté de remettre en cause le vote des électeurs de la 22e circonscription qui l’ont élue démocratiquement et sur la base manifeste de sa volonté de destituer le Président. Même ceux qui ont promu cette résolution n’ont pas voulu qu’y soit mentionnée la campagne contre Obama, de peur de passer pour des obamaniaques alors que leur base électorale rejette la politique du Président. De nombreux démocrates ont compris que la réforme de la santé est un désastre, que le crash économique bat son plein et que l’administration Obama est considérée comme pro-Wall Street. Comme l’a confié un autre candidat démocrate, « je compte rester aussi loin que possible d’Obama si je veux gagner » car lui paraître associé serait « le baiser de la mort ». Un des responsables texan du parti a même expliqué qu’ironiquement, cette résolution « accroît les chances de victoire pour Kesha Rogers » ; et un analyste d’un cabinet de sondage a dit que c’était un coup de pouce en sa faveur puisqu’elle paraîtra ainsi clairement détachée de la hiérarchie du Parti.

La Maison Blanche et ses complices démocrates ne sont pas au bout de leurs surprises : non seulement deux autres candidats larouchistes sont en lices pour les primaires du Massachusetts et de Californie, mais le soulèvement massif du peuple américain ne fait plus grand doute. Interrogé par MSNBC sur la colère croissante des américains, le sénateur démocrate Arlen Specter a comparé avec effroi le peuple à « une tornade, un tsunami, un volcan en éruption ». « Les américains sont furieux », a-t-il ajouté, craignant que le pays ne devienne « ingouvernable ».


Lire aussi :


Voir les 5 commentaires

  • gdfontaines • 18/03/2010 - 17:03

    Après Obama .. Barrosso, Sarkozy, Brown, Merckel et Cie ..

    • jojo • 19/03/2010 - 10:25

      bonjour,

      ne t’enflammes pas, il y a du travail avant que l’on puisse ne serait ce qu’y penser à grande échelle en france et il vas falloir rassurer et pas seulement convaincre, depuis toutes ces années que la droite et la gauche effrayent les gens avec l’insécurité, on peux penser que le ciment a bien pris... alors bouleverser le système, il vas falloir expliquer aux gens que des hordes de barbares ne vont pas envahir la france... il y a peu j’ai vu une dame à la TV qui disait que besancenot lui faisait peur... alors la révolution monétaire t’imagine ce qu’elle pourrait en penser...

    • populasse • 20/03/2010 - 14:06

      Ba le maître mot, c’est responsabilité.

      Tout le monde peut le comprendre et plus les vieux que les jeunes !

      Le tout est de dire que la lutte contre l’inflation de la masse monétaire qui appauvrit, si elle dépasse la création de richesse, peut être combattu autrement que par une hausse des taux d’intérêts sur les dettes publique car c’est inopérant (bien trop tard des années après) et contre productif (hausse des frais de fonctionnement... de la dette elle même).

      Du coup, l’état ne doit plus être un mendiant mais un entrepreneur.

      Une fois la création monétaire réappropriée, ça ne veut pas dire autre chose que "responsabilité".

      Une politique de rigueur aura peut être lieu mais elle sera justifié cette fois ci, personne de sensé ne comprendra pas ça.

    Répondre à ce message

  • petite souris • 18/03/2010 - 20:03

    Le problème avec les marionnettes c’est la solidité des fils qui permettent les différents mouvements ...

    Répondre à ce message

  • Senec • 18/03/2010 - 18:02

    Dehors, les bavards et les profiteurs ! De plus, pour être président, il faut avoir des convictions et des capacités à décider ! Simplement vouloir être président n’est, évidemment, pas un motif ni une raison valable ! Les potiches, on les range dans le placard !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Don rapide