Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité
Brèves

La zone euro est irrenflouable !

La rédaction
visites
2272
commentaires

29 avril 2010 (Nouvelle Solidarité) – Après la Grèce et le Portugal en début de semaine, c’est maintenant l’Espagne qui voit la notation de sa dette dégradée par l’agence Standard & Poors. Les analystes craignent désormais que ce soit au tour de l’Italie d’entrer dans cette spirale. Résultat pour tous ces pays, l’endettement auprès des marchés, nécessaire à leur survie immédiate, devient de plus en plus cher. Mais ces pays, et tous les autres, sont en faillite ; d’une part à cause de l’usure financière appliquée par des marchés tout puissants, et d’autre part parce que ils n’ont aucune perspective de développement économique réel. C’est un véritable effondrement en chaîne de l’économie mondiale qui est en marche.

« L’ensemble des dettes contractées par ces pays auprès des banques privées est de l’ordre des 1000 milliards de dollars, a expliqué l’économiste américain Lyndon LaRouche. Si l’on ajoute la masse insensée de produits dérivés qui s’est empilée sur ce véritable sable mouvant – à la façon Goldman Sachs –, l’on atteint les 250 000 milliards ou plus. C’est totalement irrenflouable. Il faut absolument sauver les passagers plutôt que d’essayer de renflouer le Titanic, en espérant qu’il y ait assez de chaloupes pour cela. »

Alors on voit fleurir dans les médias et chez les experts anglophones des propositions pour mettre en œuvre un plan TARP géant, en référence au Trouble Asset Relief Program (Programme de sauvetage des actifs en péril) [*] mis en place fin 2008 pour renflouer Wall Street. Après avoir repris l’évaluation d’un analyste de Barclays Capital, le New York Times explique que « de plus en plus d’investisseurs pensent qu’il est nécessaire d’annoncer des chiffres mirobolants comme l’a fait l’administration Bush avec ses 700 milliards de dollars pour sauver les institutions financières américaines au pire de la crise ». Dans la chorale on entend aussi Bloomberg.com : « L’Europe pourrait avoir besoin de lancer un plan équivalent aux 700 milliards de dollars du TARP injectés après l’effondrement de Lehman Brothers ».

Maintenant le choix est clair pour les peuples : soit se battre pour une mise en faillite organisée des établissements financiers et le rétablissement d’une création monétaire publique, soit finir comme le décrie hystériquement Angel Gurria, le secrétaire général de l’OCDE [**] : « On ne parle plus du danger de contagion. La contagion a déjà eu lieu. C’est comme pour le virus Ebola : lorsque vous réaliser que vous l’avez, il ne vous reste plus qu’à vous couper la jambe pour survivre. »


Notre politique : Pour une Europe des patries et des projets


[*A quand un Programme de sauvetage des peuples en péril ?

[**Organisation de coopération et de développement économiques

Voir les 4 commentaires

  • pegasous • 02/05/2010 - 08:36

    BJR ... Une Vielle Femme Indienne avait demande a mary Summer de transmettre..
    Mary A transmis dans son livre " L’envol du Phenix"
    tout a ete decrit .. faillite bancaire qu’elle appelait les "voleurs de banquiers".. l’usurpation des politiciens et les peuples qui manifesteront pour retrouver leur Identite..
    l’effondrement des systemes usages (banques... oligarchies... etc etc)
    alors ???
    en Bolivie un Homme a oser -ces jours-ci-Vire les anglais ( electricite privee anglaise qui ruinait son peuple)

    le temps s en vient.. il sera DRASTIQUE mais au combien efficace..
    sachons rester ’ debout sur le quaillard d’avant’ et bien tenir la cape.. celle qui amenera l humanite vers un avenir ou les echanges seront JUSTES et equitables pour TOUS

    Répondre à ce message

  • Michele • 30/04/2010 - 14:13

    Chaque gouvernement est une tumeur cancereuse pour tous les peuples, pour éviter les métastases, coupons la tumeur et laissons la pourrir toute seule. Ce sont les peuples qui sont utiles pour l’humanité, pas ces gouvernements qui nous volent depuis des decennies. coupons le cordon ombilical et commençons enfin à vivre. Jusqu’à maintenant,nous étions morts. Profitons de cette occasion pour découvrir notre puissance tous ensemble.

    Répondre à ce message

  • arcane • 30/04/2010 - 12:48

    milliards, renflouement, notation, dettes, golmansaxe, BCE,
    FMI, marchés financiers, Banquiers, .......STOP !!!!
    Arretons tous .
    Tout cela est faux, et nous n’en avons pas besoin.
    Quand je plante un billet de banque en terre, que pousse t’il ? RIEN
    Pour manger, boire il n’est nul besoin de tout cela.
    L’air que je respire, le soleil qui nourrit la planete a t’elle besoin des banquiers ? NON.
    Sortons de cette matrice infernale.Je crains que les peuples aurons besoins d’une grande claque pour se reveiller et ils vont l’avoir. C’est difficile mais necessaire. Car malgres des personnes eclairees qui hurlent ce qui se passe, la foule ne voit rien, n’entend rien. Nous devrions tous porter les masques de Roselyne Bachelot quand nous allons dans nos banques a cause des prets toxiques. Ainsi symboliquement les banquiers comprendraient le signe et cela rentabiliserait les masques de la fausse grippe.

    Répondre à ce message

  • petite souris • 30/04/2010 - 11:33

    L’agence Standard & Poors est bien anglaise n’est-ce pas ?

    ...et l’Angleterre n’est pas dans "la zone euro" n’est-il pas ?

    ... alors qu’ils s’occupent définitivement de leur île et seulement de leur île...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 18 octobre le monde
en devenir

Don rapide