Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

Flash : 16 janvier - Radio S&P 16 janvier 2017 - Moment hystérique ou moment historique ? Lire Flash : 13 janvier - Epidémie de grippe : le devoir de protéger Lire Flash : 12 janvier - Radio S&P 12 janvier 2017 - Qui a peur du grand méchant Trump ? Lire
Accueil Actualité
Brèves

LaRouche à Bush : « confiez-moi le poste de Condi Rice et tout ira bien »

La rédaction
visites
771
commentaire

Dans la troisième semaine de novembre, Lyndon LaRouche a commenté, au cours de différentes interviews radiophoniques, les crises et catastrophes globales qui attendent la deuxième administration Bush - si son élection est confirmée. Comme nous l’avons rapporté, cette élection a été marquée par une importante obstruction électorale, certaines actions constituant une violation flagrante du droit de vote et de la Constitution.

Deuxièmement, les troubles mentaux dont souffre George W. Bush sont bien connus, notamment de sa famille et des cercles proches de son père. Certains pensent que Bush pourrait être moins actif pendant son deuxième mandat, tandis que l’exercice du pouvoir serait assumé par d’autres.

LaRouche a rappelé que ce Président devra faire face à « la pire crise financière de l’histoire moderne. (...) Rien ne pourra arrêter l’effondrement dans les conditions actuelles, ce qui signifie qu’il y aura un bouleversement dans l’establishment et les institutions gouvernementales aux Etats-Unis et dans d’autres pays. »

Faut-il donc s’attendre à « un type d’arrangement suivant lequel les décisions importantes seraient prises de manière différente que pendant les quatre dernières années ? - Rien n’est fixé. Nous sommes dans une période de transition où je dois jouer un rôle important aux Etats-Unis et ailleurs, en essayant de traiter les crises auxquelles nous sommes confrontés aujourd’hui. (...) »

Par la suite, LaRouche a été interviewé par la station Louisiana Live. A la question de savoir quel conseil il donnerait au président Bush s’ils se retrouvaient en tête à tête, LaRouche répondit : « Je lui dirais, tout d’abord, débarrassons-nous de Dick Cheney. Il traîne beaucoup de casseroles et il a aussi des problèmes de santé. Sortons-le d’ici, par sécurité. Et, entre-temps, je vous propose de vous faciliter la vie : confiez-moi le poste de Condi Rice, laissez-moi vous guider au cours des quatre années à venir et vous aurez le meilleur deal que vous puissiez espérer - et les Américains aussi . »

Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Don rapide