Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

LaRouche commente le résultat de l’élection présidentielle américaine

La rédaction
visites
822

Dans une déclaration publiée le 5 novembre sur son site, sous le titre « C’est encore et toujours l’économie physique, andouilles ! », Lyndon LaRouche aborde les causes de l’apparente défaite de John Kerry et les tâches qui restent à entreprendre. En voici des extraits :

« Compte tenu des normes du système mondial actuel, les Etats-Unis du Président nouvellement réélu, George W. Bush, sont en faillite. A cause de sa politique fanatique obstinée, ils sont irrémédiablement en faillite et sombreront très vite, comme dans une réaction en chaîne, dans un effondrement global profond. Bientôt, même les « fondamentalistes » américains douteront sérieusement que la voix que ce Président prétend écouter soit celle du Créateur !

« George W. Bush risque d’avoir, très rapidement, de douloureuses raisons de regretter sa réélection. Car le prochain Président des Etats-Unis peut compter avec certitude sur la réalité d’une économie en banqueroute et d’un gouvernement en faillite virtuelle ; il n’aura aucun répit face aux orages, jusque-là inconcevables pour lui, s’abattant sur Washington en provenance de différents coins du monde.

« Comme je n’ai cessé de le souligner, le système monétaire et financier international entre dans une phase terminale de désintégration générale, dont il ne pourra jamais se remettre sous sa forme actuelle. (...) Les remèdes à cette catastrophe monétaire et financière qui se développe, s’ils étaient adoptés, seraient considérés par les historiens contemporains comme un retour aux mesures préconisées par le président Franklin Roosevelt. (...)

« L’un de ces remèdes implique la nécessité de mettre en règlement judiciaire le système monétaire et financier actuel, y compris la Réserve fédérale. (...)

« Au lieu de chercher à générer une reprise de l’économie réelle au moyen de réformes du système monétaire et financier, nous devons recréer un système monétaire et financier national grâce à des "mesures dirigistes typiquement américaines" appliquées dans le domaine de l’économie physique. (...)

« Sans pouvoir à ce point fournir une analyse en profondeur du résultat des élections présidentielles du 2 novembre, on peut cependant retenir deux facteurs essentiels qui ont pesé sur le scrutin.

« Premièrement, la mobilisation des fondamentalistes protestants et des "fascistes" catholiques - mobilisation organisée par le conseiller à la Maison-Blanche, Karl Rove - a été largement sous-estimée par les sondeurs d’opinion démocrates et autres. Ces électeurs se sont rendus en masse aux urnes pour réélire George W. Bush, qui se proclame "chrétien", pour ses prises de position sur des questions sociales très controversées, et ce, en dépit du fait évident que ce choix allait contre leurs propres intérêts économiques et politiques, et contre les fondements moraux du christianisme.

« Deuxièmement, la campagne de Kerry a beaucoup trop tardé à s’adresser directement aux 80% de la population à faibles revenus. Par conséquent, la dynamique nécessaire pour amener une large composante des "oubliés" et des jeunes à se rendre effectivement aux urnes n’a pas été à la hauteur de l’opération de Karl Rove.

« L’Ohio reflète ces deux réalités dans un microcosme.

« Autrefois l’Etat ayant la plus forte concentration d’activité industrielle par tête de tous les Etats-Unis, l’Ohio a ensuite subi la désindustrialisation la plus brutale. Cette transformation a provoqué une profonde démoralisation chez les habitants, qui les a rendus vulnérables à l’opération de Karl Rove, entre autres. L’élément moteur de cette stratégie fut le référendum sur les « mariages homosexuels », organisé dans onze Etats, qui amena une bonne partie de la population à se fixer de manière obsessive sur ce thème.

« Le Parti démocrate aurait dû intervenir systématiquement pour dénoncer cette tactique fondamentaliste visant à détourner l’attention du problème essentiel, à savoir l’effondrement économique. Faute de quoi, une bonne partie de la population, y compris dans l’Ohio, est tombée dans le piège. Elle a préféré oublier que l’équipe Bush-Cheney, qui se prétend pro-famille, a délibérément condamné des millions de familles à vivre dans la misère, suite à la délocalisation, au refus d’augmenter le salaire minimum et à l’absence de tout programme d’infrastructures permettant de relancer l’économie américaine. Autrement dit, une large part de la population est tout simplement tombée dans l’irrationalité - comme tous ceux qui ont déclaré, à la sortie des bureaux de vote, qu’ils ne voyaient rien à redire à la politique économique de Bush.

« On ne peut pas affirmer avec certitude que le ticket Bush-Cheney ait véritablement remporté la majorité des suffrages dans l’Ohio et ailleurs. Dans cet Etat, d’ailleurs, le décompte des voix n’est pas terminé, et il se poursuit malgré le fait que Kerry ait concédé la victoire à Bush. Dans l’Ohio, les représentants démocrates ont rapporté des dizaines de cas d’irrégularités, allant du mauvais fonctionnement de machines à voter électroniques à la pénurie de machines, qui s’est traduite par des files d’attente de plusieurs heures, sans parler d’autres méthodes de suppression des suffrages (bulletins de vote perdus ou insuffisamment remplis).

« En revanche, ce qui est clair, c’est que la mobilisation des "oubliés&" autour des questions d’économie physique, menée par les jeunes larouchistes au cours des huit dernières semaines précédant l’élection, a créé une dynamique où la victoire était devenue possible, même si elle ne s’est pas concrétisée et qu’elle a été étouffée par la fraude. Il faut donc intensifier ce type de mobilisation dans les semaines à venir.

« Dans ce contexte, LaRouche a annoncé que son comité d’action politique (LaRouche-PAC) allait intensifier ses activités, notamment autour de la question de l’économie physique, thème de son webcast du 9 novembre à Washington. (...) Alors que la réalité économique s’apprête à frapper, les fondamentalistes manipulés par Rove et compagnie vont recevoir un choc et chercheront alors une solution. »

Contactez-nous !