Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

LaRouche mobilise contre la folie du Président

La rédaction
visites
1063

Dans une déclaration du 3 août intitulée « Le Président a t-il craqué ? L’obsession du Président », Lyndon LaRouche met en garde contre l’instabilité aggravée du Président George W. Bush. Il écrit :

« Les cercles dirigeants américains sont gravement préoccupés par l’état perturbé et visible de la santé mentale du Président George W. Bush, Jr. Obsédé par l’idée que l’actuelle guerre au Liban, lancée par un gouvernement israélien plutôt réticent, apporterait au Parti républicain une "surprise d’octobre" pour les élections générales de novembre, il en devient fou.

« Face au regard fixe et vitreux du Président, des personnalités politiques rationnelles dans les partis démocrate et républicain s’inquiètent également du danger encouru par la civilisation et par les Etats-Unis, en particulier.

« Comme je l’avais souligné dans un rapport publié en janvier dernier, l’option favorite du Parti républicain pour s’assurer la victoire aux élections de mi-mandat du mois de novembre prochain, reposait sur la possibilité que les États-Unis poussent Israël à déposer des ADM (Armes de Destruction Massive), alors en leur possession, (probablement dans le désert du Negev) sur le territoire syrien, à la frontière irakienne. L’invasion du Liban par Israël a, pour l’instant, toute l’allure d’une opération destinée précisément à cette fin.

« Tous les schémas proposés actuellement pour neutraliser l’expansion d’une guerre asymétrique sur le territoire libanais sont d’emblée des échecs stratégiques garantis. La seule façon d’en sortir est de forcer Israël à évacuer le territoire libanais et de forcer un mouvement général vers la paix au Moyen-Orient intégrant tous les partenaires potentiels de la région et s’engageant a rendre effective une solution équitable reconnaissant les deux états souverains Israël et la Palestine. Il n’existe pas d’autres solution, et celle-ci n’est possible que si le gouvernement américain s’engage sans équivoque dans cette politique.

« Il n’est pas nécessaire d’exiger à l’avance un accord sur tous les détails d’une solution. Cependant, un accord pour démarrer la mise en œuvre immédiate d’une solution pacifique doit être imposé, et il faut le faire de façon à ce que cela n’empiète pas sur les droits de chaque personne des parties respectives.

« Le Président des États-Unis doit accepter cette option. Nous ne sommes pas seulement au bord de la plus grave crise économique et financière mondiale de l’histoire moderne, mais face à un embrasement de ce qui pourrait prendre la forme d’une Troisième Guerre Mondiale, asymétrique, avec utilisation d’armes nucléaires. Cette fois-ci nous ne devons pas échouer, comme ce fut le cas en 1938 à Munich. Le Président doit abandonner ses folles obsessions. »

Contactez-nous !