Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Le 2e quotidien de Chine présente LaRouche aux chinois

La rédaction
visites
1524

25 juillet 2009 (Nouvelle Solidarité) – Dans son édition d’hier, le Quotidien de la jeunesse de Chine, 10 millions de lecteurs et second tirage après le Quotidien du Peuple, a publié en tête de sa section internationale un long article sur Lyndon LaRouche. Titré « Le système financier international ne peut pas être sauvé », l’article est issu d’une entrevue conduite le 12 juillet à Washington par le journaliste Bright Ju. Une grande partie est consacrée à la présentation des idées et du combat mené par LaRouche aux Etats-Unis depuis 30 ans. La publication de cet article intervient deux jours avant le Dialogue stratégique sino-américain qui doit se tenir lundi à Washington.

Extraits portants sur les propositions avancées par LaRouche face à la crise :

« LaRouche souligne que la crise financière est arrivée à un stade où toute tentative de sauver le système est vouée à l’échec ; la seule solution est de procéder à la mise en banqueroute organisée du système afin de restaurer la confiance en l’économie. Les Etats-Unis ont une loi de banqueroute qui permet de remettre sur pieds les entreprises en faillite. Il explique qu’il faut utiliser ce type de procédure à l’échelle des pays pour leur permettre de se débarrasser des distorsions causées par la crise financière (…)

« LaRouche pense que si les Etats-Unis, la Chine, la Russie et l’Inde, en tant que nations souveraines représentant une grande partie des territoires et de la population mondiale, concluaient un accord financier, cela créerait immédiatement les bases d’un nouveau système. (…)

« LaRouche pense que le développement de l’ensemble de l’Asie permettra à terme le développement de toute l’humanité. Il souligne que la Chine a vécu 30 années de développement accéléré fait de sauts et de bons, mais qu’indéniablement, une grande partie de la population reste en marge. Il est donc nécessaire de formuler une politique commune sur trois générations : gestion de l’eau, développement des ressources énergétiques et des infrastructures pour accroître les pouvoirs productifs de cette partie de la population.
La Chine devra transformer son économie en passant d’une stratégie tournée vers l’exportation à une économie tractée par la demande intérieure ; et en potentiel, la Chine possède de gigantesques marchés intérieurs. Cependant le capital proprement chinois n’est pas suffisant pour le faire. Il faudra que d’autres pays fournissent une grande quantité de capital matériel. La Russie a des ressources minérales abondantes, le Japon pourrait exporter ses hautes technologies, la Corée du Sud et Pékin pourrait aussi apportés leurs atouts. Ainsi, l’Asie et le pourtour Pacifique pourraient devenir la zone de croissance la plus vaste et la plus rapide de l’économie mondiale, et permettrai ainsi au monde de sortir de cette crise. »

Contactez-nous !