Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Le BüSo se présente aux élections de Berlin

La rédaction
visites
811

Le 1er avril, le Mouvement des droits civiques-Solidarité (BüSo) a tenu son congrès à Berlin afin de désigner sa liste de candidats aux élections au Parlement du Land de Berlin en septembre prochain.

La présidente du parti à Berlin, Monika Hahn, a ouvert la réunion en évoquant la situation économique et sociale désastreuse dans laquelle se trouve la capitale. Prenant ensuite la parole, Helga Zepp-LaRouche a insisté sur l’importance de la campagne qui démarre : au cours des cinq prochains mois, nous allons assister à une intensification dramatique de la crise financière, économique et politique, ainsi que des crises géopolitiques, comme on le voit actuellement en Irak et en Iran. Elle a ensuite insisté sur l’importance primordiale de la lutte politique qui se déroule aux Etats-Unis et sur le rôle joué par Lyndon LaRouche et son mouvement dans ce combat.

Pour ce qui est de l’Allemagne, Mme Zepp-LaRouche a appelé à un changement de paradigme, pour un retour à la souveraineté, à la réindustrialisation et à la culture classique. La réindustrialisation de Berlin en particulier, dans la tradition des grands industriels comme Beuth, Borsig, Rathenau et Siemens, sera le thème central de la campagne du BüSo, couplée à une renaissance culturelle dans la tradition de Lessing, Mendelssohn et Humboldt.

Daniel Buchmann, du mouvement des jeunes larouchistes, conduira la liste de 20 candidats. Devant les délégués, il rappela que dans son enfance, on pouvait voir à Berlin-Est de vastes complexes industriels, qui ont été fermés depuis. La plateforme électorale du BüSo, « L’Eurasie - l’avenir de Berlin », appelle à la création d’un million d’emplois qualifiés et bien payés grâce à la réindustrialisation de Berlin, qui compte 500 000 chômeurs. Actuellement, 80 % des emplois concernent le secteur des services.

Les moteurs scientifiques de la réindustrialisation, lit-on dans la plateforme du BüSo, doivent être la technologie de transport révolutionnaire que sont les trains à lévitation magnétique, la recherche et le développement dans le domaine spatial et la médecine, ainsi qu’un projet de nouvel « aéroport eurasiatique » à Sperenberg, à 50 km au sud de Berlin. La ville pourrait ainsi devenir l’un des pôles du développement économique et technologique eurasiatique.

Contactez-nous !