www.solidariteetprogres.org | BP27 92114 Clichy cedex | 01 76 69 14 50

Accueil >Actualité

Le Foreign Office se prépare à la fin de l’euro et au début des émeutes

La rédaction
2681 visites | 3 commentaires

28 novembre 2011 (Nouvelle Solidarité) – Selon le quotidien conservateur britannique Daily Telegraph, le ministère des Affaires étrangères du Royaume-Uni (Foreign Office) vient de dépêcher des instructions aux ambassades britanniques des pays membres de la zone euro pour dresser des plans de contingence offrant secours et assistance aux expatriés britanniques en cas d’éclatement de la zone euro.

« En privé , écrit le journal , des ministres britanniques avertissent que la fin de l’euro, jadis impensable, devient actuellement de plus en plus plausible.

« Les diplomates se préparent à aider les Britanniques vivant à l’étranger en cas d’effondrement bancaire et même en cas d’émeutes résultant de la crise de la dette. Le Trésor britannique a confirmé au début du mois qu’une planification d’urgence est en cours. »

« (…) Des instructions récentes du ministère des Affaires étrangères aux ambassades et consulats ordonnent la préparation de plans d’urgence pour des scénarii extrême, y compris d’émeutes et de troubles sociaux ».

Evoquant le chaos qui s’installe en Grèce et qui menace l’Espagne et l’Italie, les autorités anglaises estiment qu’on ne doit plus exclure le pire : « Les diplomates [anglais] ont également reçu ordre d’envisager une assistance à des dizaines de milliers de citoyens britanniques dans des pays membres de la zone euro confrontés aux conséquences d’un effondrement financier, qui les empêcherait d’accéder à leurs comptes bancaires ou à des retraits d’argent liquide ».

En effet, certains analystes britanniques estiment que « le choc provoqué par la fin de l’euro peut balayer tout le système financier, empêchant les banques de fournir du cash aux distributeurs et plongeant dans la faillite les entreprises qui dépendent de crédit bancaire », précise le Telegraph.

« La Financial Services Authority [l’Autorité des marchés financiers outre-Manche] a également adressé un avertissement aux banques britanniques en leur demandant de se préparer à l’éventualité de la fin de l’euro ».

La seule chose que le Foreign Office semble omettre, c’est que la City de Londres est le centre du système financier international dont l’euroland n’est qu’une dépendance...

  • 2525€
  • 5050€
  • 100100€
  • 250250€
  • 500500€
  • 10001000€
  • 20002000€
 
Notre dossier éducation, en vente ici Au Yémen, on assassine les hommes et leur mémoire. La France complice. terrorisme / 11 septembre, les 28 pages qui démasquent... La mer, avenir de l’homme Présidentielle 2017
Le choix de la rédaction
Autres articles
Plus d'articles

Voir les 3 commentaires

Vos commentaires

  • Le 28 novembre 2011 à 22:14
    par libertad

    ouais .... enfin si le daily telegraph c’est l’equivalent du figaro francais ..... faut voir ....

    cela dit je ne lis pas le daily telepgraph ( pas plus que le figaro du reste ... :) )

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre 2011 à 22:51
    par ?

    bonsoir,
    et si l’éventualité de la chute de l’euro n’était qu’un pretexte à quelque chose de beaucoup plus probable et déjà programmé, l’extention d’un conflit en Europe (voir l’article sur Medvedev...)
    "L’Armagedon" aura ou n’aura t’il pas lieu...?

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre 2011 à 22:58
    par petite souris

    eh ! eh !eh !
    Alors ?
    Nous aurons des livres françaises ? divisées en pistoles et en sous ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Notez que votre message n'apparaîtra qu'après avoir été validé par notre équipe.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Vous pouvez utiliser les boutons pour enjoliver votre texte. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires

« Le parti a pour objet de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l'égalité des chances et contre l'usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral. A cet effet, il participe à la vie politique de notre pays, notamment lors des échéances électorales. Il peut apporter son soutien politique et financier à des partis et associations dont l'objet concorde avec celui-ci. »

Extraits des statuts - Article 2 - Objet