Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Le Glass-Steagall en discussion au Parlement européen

La rédaction
visites
1339

24 mai 2010 (Nouvelle Solidarité) – La bataille pour un retour aux principes de la loi Glass-Steagall de Franklin Roosevelt est loin d’être terminée. Au contraire, la tentative (pour l’instant) infructueuse de Maria Cantwell et John McCain de l’introduire dans la « Wall Street Reform » de Barack Obama, a donné des idées à nombre de responsables politiques européens, dont une députée européenne italienne qui vient de l’introduire dans le Parlement de Strasbourg.

Cristiana Muscardini, vice-présidente du Comité sur le Commerce international du Parlement européen, y a en effet introduit, le 17 mai, une résolution intitulée : « Sur l’opportunité de rétablir les principes du “Glass-Steagall Act” dans les nouvelles règles à définir pour dépasser la crise financière systémique », qui sera bientôt soumise au vote.

On peut y lire :

« Le Parlement européen, considérant les nombreuses réunions de l’Ecofin et des pays membres de la zone euro pour affronter la crise de l’euro, qui depuis janvier a perdu 14% de sa valeur vis-à-vis du dollar américain ; considérant les résolutions précédentes sur la crise financière et la nécessité de définir de nouvelles règles pour éviter la croissance de bulles spéculatives ;

« A. Considérant le rôle joué aux Etats-Unis en 1933 par le “Glass-Steagall Act”, qui permit lors de la Grande dépression de protéger les dépôts bancaires de la spéculation ;

« B. Considérant l’amendement à la réforme financière du Président Obama, présentée par le sénateur Chris Dodd, déposé au Sénat américain le 6 mai dernier par la sénatrice démocrate Maria Cantwell et le sénateur républicain John McCain, un amendement modelé sur la législation Glass-Steagall qui séparait les banques commerciales des banques d’investissement, empêchant ces dernières d’utiliser l’argent du contribuable ;

« C. Considérant la non nécessité de renflouer les opérations bancaires menant à la faillite avec l’argent du contribuable ;

« Invite le Conseil et la Commission :

« 1. A considérer l’opportunité de se référer aux principes du “Glass-Steagall Act” afin de définir de nouvelles règles pour résoudre la crise financière systémique ;

« 2. À proposer des initiatives pour réduire l’expansion excessive d’argent virtuel et pour favoriser les actions visant à nourrir l’investissement pour le développement, le seul type d’investissement produisant de la richesse réelle et pouvant réellement contribuer à réduire la dette. »

A suivre…

Contactez-nous !