Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Le HBPA de LaRouche cité au Congrès

La rédaction
visites
807
commentaire

30 octobre 2007 (LPAC) - Le congressiste John Conyers (Démocrate du Michigan) a lu, aujourd’hui, un passage clé de la loi de protection des propriétaires et des banques (HBPA) de LaRouche lors d’une audience d’une sous-commission du comité judiciaire du Congrès fédéral américain. Le sujet de cette audience était : « Comment peut-on protéger la propriété et soulager les consommateurs en détresse financière ? ».

Alors que le débat restait englué autour de mesures inappropriées, lorsque le moment est venu d’interroger comme témoin Mark Zandi, l’économiste en chef de Moody’s, le Congressiste Conyers lui a dit : « certains de mes amis me demandent de faire la chose suivante », il a alors lu les deux paragraphes suivants de la Résolution 190 introduite le 28 Septembre dernier par le Représentant d’Etat LaMar Lemmons au Congrés du Michigan, aujourd’hui soutenue par 21 Députés.

« Déclarer un moratoire sur les saisies de logements pendant toute la durée de la période transitoire, permettant aux familles de garder leur maison. Des mensualités équivalantes à un loyer locatif devront être versées aux banques désignées, qui pourront utiliser ces fonds comme garantie pour accorder des prêts normalement, recapitalisant ainsi le système bancaire dans son ensemble. En dernier ressort, ces paiements mensuels convenables seront intégrés dans de nouvelles hypothèques ajustées à la déflation de la bulle immobilière et aux nouveaux prix convenablement déterminés, ainsi qu’aux taux d’intérêts hypothécaires réduits 

« Autoriser les gouverneurs d’Etats à assumer les responsabilités administratives nécessaires à l’application de ce programme, incluant les consignes de prêts pour les banques désignées, de concert avec l’Etat fédéral, qui fournira le crédit et les garanties nécessaires pour que la transition soit réussie ».

Le témoin Zandi l’a rejetée et l’audience a été presque immédiatement arrêtée pour un vote.

Voir la page française du HBPA ICI

Contactez-nous !

Don rapide