Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

AccueilActualité
Brèves

Le « LaRouche PAC » à l’avant-garde de la lutte contre la privatisation du système de retraites

La rédaction

A la veille de la nouvelle année, l’organisation politique de Lyndon LaRouche a publié une brochure intitulée « Privatisation des retraites : un premier pas vers le fascisme », qui comprend une documentation exclusive sur le « modèle chilien » de privatisation, les mensonges de Bush concernant sa « réforme » et les architectes de son plan.

Après avoir lu cette documentation, aucun citoyen américain ne pourra accepter la fable selon laquelle la privatisation du système de retraite permettrait de « sauver » le programme social le plus réussi de l’histoire américaine. La réforme prévue par Bush est plutôt destinée à s’emparer d’une des plus grandes sources de revenus de l’économie américaine, pour tenter de maintenir à flot un système financier international en faillite. La mise en œuvre d’une réforme similaire au Chili a eu des conséquences dévastatrices pour la population laborieuse, tout en assurant des taux de profit de 20 à 50% pour les gestionnaires des fonds de retraites, dont la plupart sont aujourd’hui contrôlés par des institutions financières étrangères.

Parmi les acteurs clés du « hold-up » des caisses de retraite cités dans cette brochure, les plus importants sont George Shultz, l’éminence grise à l’origine de la politique monétariste mise en place dès la fin des années 60, John Train, un banquier proche des services qui a commencé sa carrière politique au début des années 50, et Jose Pinera, ancien ministre chilien du Travail qui a promu la privatisation pendant plus d’une décennie, depuis son poste à l’Institut Cato.

Le dernier chapitre décrit la seule façon de garantir le bon fonctionnement de tout système de retraites, en relançant l’économie physique à l’aide d’un programme rooseveltien d’infrastructures.

Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 16 février le monde
en devenir

Don rapide