Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité

Le Maglev iranien non confirmé, mais d’autres routes planifiées pour le monde Arabe et l’Europe.

La rédaction
visites
411

Deux responsables de communication du bureau du TransRapid International (TRI) à Berlin ont déclaré aujourd’hui qu’ils n’avaient pas de confirmation concernant les rapports iraniens au sujet d’une ligne Maglev Téhéran- Mashad, mais ils n’excluent guère que des discussions à caractère préparatoire aient ou ont eu lieu. [...]

EIRNS

Deux responsables de communication du bureau du TransRapid International (TRI) à Berlin ont déclaré aujourd’hui qu’ils n’avaient pas de confirmation concernant les rapports iraniens au sujet d’une ligne Maglev (Train à lévitation magnétique) Téhéran- Mashad, mais ils n’excluent guère que des discussions à caractère préparatoire aient ou ont eu lieu.
D’autres options existent ailleurs :

*Dans la région du golfe persique : des discussions entre l’Allemagne, Abou Dhabi et le Qatar, ainsi que l’Arabie Saoudite, ont lieu depuis le printemps 2005, concernant des projets de plusieurs centaines de kilomètres chacun, tout particulièrement une ligne côtière d’Abou Dhabi au Qatar, avec des connections aux aéroports d’Abou Dhabi et de Dubaï.

*En Europe de l’ouest 1 : Aux Pays-Bas, le projet « Ranstad Rapid » est un de ceux en discussion avec une étude de faisabilité demandée par le ministre des Transports Hollandais.
Cette ligne circulaire de 230 kilomètres reliera les plus grandes villes du pays c’est-à-dire, Utrecht, Rotterdam, la Hague, l’aéroport de Schiphol (Amsterdam), Amsterdam, Almere, et Amersfoort.

*En Europe de l’ouest 2 : Une ligne de 800 kilomètres Nord- Sud Glasgow- Londres, est en discution, sans étude de faisabilité pour le moment, mais sujette à de fortes pressions, par exemple l’association des conseils régionaux d’Ecosse. Une étude par le ministère britannique des Transports est prévue en mai. Cette route connectera l’aéroport d’Edimbourg, Newcastle, Manchester avec une ligne jusqu’à Liverpool, Birmingham, et l’aéroport d’Heathrow à Londres.

*En Europe centrale et de l’est : des études préliminaires de faisabilité ont été menées sur quatre projets majeurs : A) Berlin- Varsovie- Minsk- Moscou, sur une distance de 1850 kilomètres ; B) Berlin- Wroclaw- Katowice- Cracovie, avec une extension potentielle jusqu’à Kiev, d’une distance totale de 1500 kilomètres ; C) Berlin- Dresde- Prague- Vienne- Bratislava- Budapest, avec une extension possible jusqu’à Thessalonique, et une distance totale de 2000 kilomètres ; D) Berlin- Dresde- Prague- Bratislava- Budapest sur une distance de 850 kilomètres.

Contactez-nous !