Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Le Michigan appelle à un plan Marshall pour le secteur automobile

La rédaction
visites
596

Dans une résolution adoptée le 10 avril, le parlement de l’Etat du Michigan demande au « Congrès des Etats-Unis de mettre en oeuvre un plan Marshall pour l’industrie automobile des Etats-Unis ». Si cette résolution prévoit bien une intervention fédérale, elle ne mentionne pas la possibilité de reconvertir les équipements de l’industrie automobile vers la production d’éléments pour l’infrastructure économique de base au niveau national.

A la place, le texte fait écho à l’appel de la confédération syndicale UAW pour plus d’équité entre constructeurs automobiles et demande au gouvernement d’accélérer la production de biocarburants et d’énergies alternatives, comme l’éthanol, la pile à combustible et le diesel. Aucune mention n’est faite de la production de pièces pour des centrales nucléaires.

Cependant, le fait même qu’une résolution ait été proposée et adoptée résulte en grande partie du travail de Lyndon LaRouche et de son mouvement de jeunes (LYM) qui, depuis début 2005, demandent au Congrès de mettre en œuvre la loi de reprise économique (ERA), une politique de relance dans la tradition de Franklin Roosevelt mise en avant par LaRouche. L’activisme du LYM a poussé l’UAW à adopter sa proposition de plan Marshall, une version fortement diluée de celle de LaRouche. En 2005, le député Lamar Lemmons avait déposé une résolution proposant une politique similaire à l’ERA, soutenue par des dizaines de membres de l’UAW qui militaient avec le LYM à Washington et dans le Midwest, mais le texte a été rejeté par les républicains du Michigan, à l’époque majoritaires.

Contactez-nous !