Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Le Premier ministre japonais s’engage à doubler la production alimentaire en Afrique

La rédaction
visites
700
commentaire

29 mai 2008, (EIR) – Moins d’une semaine avant que la conférence de la FAO débute à Rome, le Premier ministre japonais, intervenant à la quatrième Conférence internationale de Tokyo sur le développement africain (TICAD IV) qui s’est déroulée dans la ville portuaire japonaise de Yokohama, a déclaré :

« Alors que l’Afrique cherche à réaliser sa propre révolution verte, je voudrais lancer un appel à l’action pour doubler la production de riz, actuellement de 14 millions de tonnes, au cours des dix prochaines années. »

« Fort de son expérience en matière agricole, le Japon veut coopérer avec d’autres pays et des organisations internationales pour développer des systèmes d’irrigation, améliorer les variétés de semences, et favoriser les travailleurs agricoles. »

« Si j’avais à conter l’histoire du développement africain, ce que nous voulons initier maintenant devrait se trouver sur une nouvelle page ayant pour titre, « un siècle de croissance africaine ». Dans le futur, l’Afrique sera un puissant moteur, guidant la croissance mondiale. Au travers des préparatifs pour TICAD IV, je crois que nous sommes maintenant arrivés à un stade où nous partageons la même espérance vis-à-vis du futur de l’Afrique. »

« Le Japon veut marcher au côté du peuple africain. L’infrastructure est l’élément déterminant pour lancer la croissance africaine. Les infrastructures que le Japon y construira, seront « celles des populations », elles amèneront la prospérité dans les communautés d’Afrique. »

Des représentants de 52 gouvernements africains étaient présents à la conférence, (dont 40 chefs d’Etat) ainsi que des représentants de 12 pays asiatiques, de 22 pays donateurs, des représentants de l’Union Européenne étaient également présents, des officiels de 16 organisations régionales africaines et de 55 organisations internationales. Fukuda a rencontré personnellement 29 Présidents ou Premiers ministres africains mardi et mercredi et doit rencontrer 11 autres dirigeants africains aujourd’hui.

Lors de la conférence, Fukuda a annoncé que le Japon doublerait son assistance officielle au développement (ODA) au cours des cinq prochaines années. L’aide japonaise inclut 4 milliards de dollars de prêts à faibles taux d’intérêts alloués à l’Afrique, sur cinq ans, destinés à améliorer l’infrastructure. Fukuda a déclaré également que le Japon formera 100 000 personnes en Afrique dans le domaine de la santé, au cours des cinq prochaines années.

Le porte-parole du ministre des Affaires étrangères, Kazuo Kodama, a déclaré que les résultats du TICAD IV seront discutés lors du sommet du G8 prévu à Hokkaido, au Japon, les 7 et 8 juillet 2008. Le Premier ministre japonais sera, quant à lui, présent à la conférence de la FAO de la semaine prochaine à Rome.

Pour approfondir sur le sujet, vous pouvez consulter notre focus : Halte au triage, doublons la production mondiale, en cliquant ici

Contactez-nous !

Don rapide