Solidarité & progrès

Le parti du travail humainTel. 01 76 69 14 50

AccueilActualité
Brèves

Le Premier ministre pakistanais refuse l’« aide » britannique

La rédaction

15 décembre 2008 (LPAC) – D’après Xinhua, Yousaf Gilani, le Premier ministre pakistanais, vient de déclarer devant le Parlement de son pays qu’il rejetait la requête de Gordon Brown d’autoriser la police britannique à interroger les suspects arrêtés suite aux attentats de Mumbai.

« Je n’ai rien à y redire », commentait Lyndon LaRouche. « La question devrait peut-être être posée d’une autre manière : nous voulons des informations sur la participation britannique aux attentats de Mumbai. »

Le Premier ministre Gilani expliquait :« Le Premier ministre britannique m’a demandé d’autoriser la police britannique à avoir accès à nos informations. Mais j’ai rejeté la requête. » Et d’ajouter : « S’il y a quelque preuve contre les suspects, ils seront poursuivis d’après la réglementation pakistanaise. »

Brown a fait cette requête lors de son déplacement à Islamabad et New Delhi d’hier. D’après Xinhua, il a demandé la même chose au gouvernement indien.

Voir les 2 commentaires

  • Senec • 17/12/2008 - 11:39

    Pour qui se prennent-ils ?
    La prétention de ces gens est généralement insoutenable.

    • Dogshoes • 17/12/2008 - 14:14

      Ce ne serait pas la première fois que, sous couvert de l’aide apportée, s’immiscer dans l’enquête serait le meilleurs moyen d’effacer les preuves qui restent...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 16 février le monde
en devenir

Don rapide