Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Le Quotidien du Peuple de Chine publie une interview de LaRouche

La rédaction
visites
815
commentaire

Peu après la visite du président Bush en Chine, l’édition on-line (version anglaise) du Quotidien du Peuple a publié le 22 novembre une longue interview de Lyndon LaRouche, intitulée « La crise financière mondiale arrive ». Cet entretien a été réalisé par son correspondant à Washington, Yong Tang.

Interrogé sur son expertise en matière de prévision économique et financière, LaRouche répondit : « C’est une question de science. D’abord, ce que l’on enseigne comme science économique dans les universités est idiot. Ensuite, les prévisionnistes prévoient ce qu’ils souhaitent, et non ce qui risque de se passer. (...) C’est là le problème. En premier lieu, ils sont incompétents. Et leur incompétence est aggravée par le fait qu’ils partent de leurs désirs. Ils ont aussi l’esprit étroit. L’Américain typique aujourd’hui est très étroit d’esprit, il pense uniquement à ce qu’il pourra connaître dans le futur immédiat. (...) Avant, il était normal de penser sur deux ou trois générations futures. Mais ce n’est plus le cas. On ne pense pas à construire l’avenir. [Ces prévisionnistes] brandissent donc leurs souhaits, ils sont comme des joueurs. (...) Il n’y a pas de véritable engagement à réaliser quelque chose à long terme. Il y a un engagement à court terme à devenir riche, mais non à bâtir l’avenir. (...) Mes prévisions concernent les erreurs faites par les autorités en place. Je n’ai pas prévu grand-chose. J’ai prévu les résultats de leurs erreurs, celles-ci m’apparaissaient comme évidentes, tout comme leurs conséquences. »

Cette interview en huit parties traite d’un large éventail de sujets, comme la crise financière internationale imminente, la nature du nouveau système de Bretton Woods, la nécessité de baser une économie industrielle sur le secteur de la machine-outil, les implications de l’effondrement de l’industrie automobile américaine, le rôle de LaRouche dans les négociations en coulisses avec les Soviétiques sur l’IDS et la haine que lui voue l’oligarchie financière internationale.

L’intégralité de l’entretien peut être consulté sur http://english.people.com.cn/200511/22/eng20051122_223148.html.

Contactez-nous !

Don rapide