Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

Flash : 22 février - Le Nigeria au centre de la coopération sino-américaine en Afrique Lire Flash : 22 février - LaRouche : Trump a urgemment besoin du « Système américain d’économie politique » Lire Flash : 22 février - Sur RTL, Jacques Cheminade affirme avoir atteint les 500 promesses de parrainages Lire
AccueilActualité
Brèves

Le WWF approuve le programme brésilien de biocarburants

La rédaction
visites
973
commentaire

30 mai 2008 (LPAC) – Dans un rapport de son bureau brésilien, le WWF du Prince Philippe appuie avec enthousiasme le programme fou du gouvernement brésilien de production d’éthanol à partir de la canne à sucre.

Luis Fernando Laranja, directeur du WWF brésilien a déclaré à la BBC le 25 mai que « remplacer l’essence par de l’éthanol est une bonne affaire pour l’environnement », ajoutant que l’étude « soutient la position prise par le gouvernement brésilien ». Il souligne que l’éthanol brésilien s’est montré particulièrement performant pour réduire l’effet de serre.

Laranja affirme que son étude permet de dissiper certains « mythes » entretenus autour de la production d’éthanol, tout en ajoutant que des précautions doivent être prises pour préserver l’écosystème et la biodiversité brésiliens. Il réfute les thèses selon lesquelles la production d’éthanol s’étend dans la région amazonienne et qu’elle interfère avec la production de nourriture. Afin de prévenir tout dommage environnemental, d’autres régions devraient être « protégées » de l’expansion de la canne à sucre, a-t-il consenti.

Laranja n’a fait aucun commentaires sur le fait bien documenté qu’une grande partie de la canne à sucre est produite par une main d’œuvre esclavagiste et que le ministre du Travail a plus d’une fois appelé, au cours de l’année passée, à sauver ces ouvriers forcés de travailler et vivre dans des conditions inhumaines.

Pour approfondir le sujet, vous pouvez consulter notre focus : Halte au triage, doublons la production mondiale, en cliquant ici

Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Don rapide