Solidarité&progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

Flash : 21 janvier - Pour LaRouche, le Président Trump « n’a pas encore des principes très clairs... » Lire Flash : 21 janvier - Jacques Cheminade expose son projet éducatif devant le Syndicat général des lycéens (SGL) Lire Flash : 21 janvier - Le fondateur d’Alibaba parlant aux Américains : « vous avez trop dépensé pour vos banques et vos guerres ! » Lire
AccueilActualité
Brèves

Le candidat sénatorial larouchiste rompt le silence sur le krach

La rédaction
visites
669
commentaire

Mel Logan, candidat démocrate au poste de sénateur du Wyoming, a réalisé une percée importante dans cet Etat en portant le thème de l’effondrement financier international sur la place publique. Logan, un ancien mineur, se présente contre le sortant républicain Craig Thomas, partisan de politiques ultra-libérales.

Le 2 octobre à Cheyenne, il a consacré une conférence de presse au processus de krach financier et ses remarques ont été diffusées par les antennes locales des chaînes NBC et CBS, ainsi que par le quotidien Wyoming Eagle Tribune. L’émission de CBS mettait en lumière la prévision de Logan selon laquelle l’écroulement « pourrait arriver en l’espace de quelques semaines - peut-être même avant les élections de novembre », ainsi que la nécessité de « stabiliser les monnaies internationalement ». NBC montrait Logan réfutant la réalité de la prétendue prospérité économique : « Si l’économie est en plein boom, comment se fait-il que nous ne puissions pas nous permettre d’avoir de bonnes écoles, que nous devions réduire les retraites pour sauver le système (...). Pourquoi la maintenance des ponts et chaussées de notre comté n’est-elle pas assurée ? Pourquoi les employés de notre comté doivent-ils demander des subventions alimentaires ? Ce n’est pas une économie florissante ; si l’on avait maintenu le salaire minimum sur le rythme de l’inflation au cours des 20 dernières années, celui-ci serait supérieur à dix dollars de l’heure aujourd’hui. »

Le 10 octobre, le Wyoming Eagle Tribune citait Logan : « Comparées à la désintégration économique, « toutes les autres questions sont sans importance ». » Le journal rapportait son appel à revenir aux principes économiques appliqués par Franklin Roosevelt. Le 14 octobre, le Caspar Star Tribune reprenait son plaidoyer contre le « libre échange, la dérégulation et la spéculation sur les marchés financiers ». Le journal a bien noté que Logan insiste sur la relance de la production de biens tangibles : « Vous ne pouvez pas manger un ordinateur », dit-il. Enfin, le Torrington Telegram citait Logan parlant de « l’économie bulle ».

Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

Don rapide