Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Le chef de la sécurité russe affirme que le système antimissile US vise la Russie et la Chine

La rédaction
visites
1634
commentaires

15 décembre 2011 (Nouvelle Solidarité) – Dans une interview avec l’hebdomadaire Argumenty I Fakty, le secrétaire du Conseil russe pour la sécurité nationale Nikolaï Patrouchev a déclaré qu’il n’y avait aucun doute pour Moscou que la Russie et la Chine sont les cibles du système antimissile présentement mis en place par les Etats-Unis et l’OTAN en Europe. « Les calculs de nos experts sont très convaincants, a expliqué Patrouchev, et montrent clairement que les arguments américains concernant les menaces que poseraient l’Iran et la Corée du Nord pour l’Europe sont factices. Il est également clair que les systèmes antibalistique américains sont directement dirigés contre la Russie et la Chine. En plus, les plans ultérieurs consistent à amener des systèmes antimissile sur des navires à proximité des côtes russes, ainsi qu’à placer des systèmes radar antibalistique près de nos frontières. »

Patrouchev a réitéré ce que le Président Dimitri Medvedev avait déclaré dans son message à la nation du 23 novembre, et qui a été répété maintes fois par le ministre des Affaires étrangères Sergei Lavrov et l’ambassadeur russe à l’OTAN Dimitri Rogozine : « Malgré la nature évidente de nos arguments, nos partenaires américains sont en désaccord et refusent de nous donner les garanties légales que les missiles ne seront pas dirigés contre la Russie. Il reste encore du temps pour négocier, mais de moins en moins. »

Rogozine a demandé lors d’un récent passage à la télé : « Comment pouvons-nous rester calmes lorsqu’une structure militaire étrangère, en l’occurrence américaine, est arrivée dans la région de la Mer Noire ? » Le général Nikolai Makarov, chef d’Etat-major des forces armées russes, a pour sa part déclaré que « le développement et le déploiement de systèmes antimissile visent la Fédération russe ; ils affaiblissent sans aucun doute notre force de dissuasion nucléaire ».

Contre la guerre, l’Initiative de défense de la Terre

Voir les 3 commentaires

  • Albert • 19/12/2011 - 16:21

    à michel49 :

    Peut tu être plus clair ?

    Les missiles retirés de Turquie étaient des missiles à tête nucléaires. Ceux qui font polémique maintenant sont des missiles anti-balistique (missiles anti-missiles). Quels missiles de retour et où ?

    Ici dans l’article ils disent que les missiles anti-missiles doivent être installé en Europe. Serait ce la Turique la région d’ Europe de destination non nommée ?

    Répondre à ce message

  • michel49 • 16/12/2011 - 10:12

    La crise de Cuba avait permis aux russes d’obtenir la suppression des missiles US installés en Turquie ; peut-être que leur retour est destiné à stopper les missiles israëliens qui menacent l’Europe, de l’aveu même des dirigeants israeliens...

    Répondre à ce message

  • petite souris • 15/12/2011 - 17:43

    Comment pouvons-nous rester calmes lorsqu’une structure militaire étrangère, en l’occurrence américaine, est arrivée dans la région de la Mer Noire ?

    Cela est bien sûr préoccupant !!!

    Une mer fermée.
    Le début de l’hiver !
    Une mer de tous les échanges et de toutes les cultures.
    Le mariage de l’europe et de l’orient.

    Se souvenir :
    * du siège de Sébastopol.
    * de Jean Psichari un des fondateurs de la Ligue des droits de l’homme est né à Odessa en mai 1854, d’une famille grecque de la Corne d’Or de Constantinople, donc citoyen turc, a vécu en France où il est décédé (une foule énorme à la cérémonie religieuse à la cathédrale orthodoxe russe de la rue Daru) et inhumé à Chio face à l’asie mineure selon son désir.

    Je comprends les courbettes faites par l’occident à la Turquie qui tient la porte d’entrée....

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide