Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire Flash : 2 décembre - François Fillon veut six fois moins de communes et zéro départements Lire
Accueil Actualité
Brèves

Le gouvernement accusé d’abus de biens sociaux dans l’affaire des fonds irakiens

La rédaction
visites
723
commentaire

Dans un rapport de vingt-cinq pages intitulé « La reconstruction de l’Irak : l’usage abusif des fonds irakiens par les Etats-Unis », le député Henry Waxman fustige la manière dont l’administration a mal géré et gaspillé l’argent irakien à l’époque du mandat de l’« Autorité provisoire de la Coalition » - c’est-à-dire de l’occupation américaine de l’Irak. Ce rapport montre que les Etats-Unis se sont livrés à du « gaspillage, de la fraude et des abus » dans l’utilisation des fonds du gouvernement irakien déposés dans le Fonds de développement de l’Irak - y compris les 8 milliards de dollars provenant du programme onusien « Pétrole contre nourriture » dont les Etats-Unis avaient pris la responsabilité. Waxman a publié son rapport le 21 juin, jour de l’ouverture de la première audition sur ce scandale, qui risque de devenir, selon le député de Californie, bien plus explosif que celui de Pétrole contre nourriture. Un membre de la commission remercia le député pour ce rapport, bien que son contenu l’ait rendu « malade ».

Le fait que cette audition se soit tenue à la commission de la Réforme gouvernementale de la Chambre, présidée par le républicain Chris Shays, traduit une fois de plus la perte de contrôle de la Maison Blanche sur sa majorité au Congrès. Selon Waxman, « le président Shays a posé des questions difficiles et abordé l’audition d’aujourd’hui avec un esprit ouvert et dans un esprit bipartisan ». Alors que le Congrès a tenu plus de dix auditions sur le programme Pétrole contre nourriture de l’ONU, fit remarquer Waxman, le fonds de développement de l’Irak, administré par les autorités américaines, n’a jamais fait l’objet d’une seule enquête au Congrès. Pourtant, selon les documents et témoignages officiels, il est aujourd’hui impossible de retrouver la trace de milliards de dollars d’avoirs irakiens déboursés du fonds de développement.

Contactez-nous !

Don rapide