Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Le « jeu de la mort », le grand décervelage

La rédaction
visites
1369
commentaires

15 mars 2010 (Nouvelle Solidarité) – La crise est là. Avec ses fermetures d’usines, ses cortèges de licenciements, son chômage de masse et le danger imminent d’une fuite en avant dans la guerre.

Pour vous empêcher d’intervenir d’une façon volontariste et prométhéenne, car les solutions existent, l’oligarchie financière, en promouvant une « culture de la mort », sort son arme ultime pour provoquer démoralisation et perte d’identité.

Précisons que cette culture de la mort n’a rien à voir avec « Le roi Lear » de Shakespeare, où tous les personnages de la pièce sont éventuellement emportés, mais où le dramaturge permet au spectateur d’identifier ce qui est le meilleur et le plus grand en lui.

« Le jeu de la mort » (mercredi 19 mars sur France2) n’est pas un simple documentaire sur une expérience psychologique intéressante, mais un grand décervelage. Pendant l’émission, pendant qu’on vous fait croire que vous découvrez quelque chose d’intéressant, en réalité on vous fait oublier que le cobaye… c’est vous !

Le documentaire reprend l’expérience menée en 1963 par le psychologue américain Stanley Milgram qui, cherchant à décrypter les mécanismes de l’obéissance soi-disant unanime des Allemands au Nazisme, « démontra » que des êtres humains, placés en situation de soumission à l’autorité, étaient capables d’infliger sans broncher des souffrances et même la mort à leurs semblables.

En bref, la bête immonde est en vous, il suffit de l’éveiller ! C’est l’époque où Hannah Arendt banalise sa thèse sur la « banalité du mal » qui, en répartissant la culpabilité pour les crimes nazis sur tous, finit par faire oublier le rôle de certains intérêts financiers (entre autres britanniques) ayant permis à Hitler de mettre le pied à l’étrier.

Pour « Le jeu de la mort », le documentariste Christophe Nick a recruté 80 volontaires. Ils font tour à tour équipe avec ce qu’ils croient être un autre candidat bien qu’il ne s’agisse en réalité que d’un comédien. Pendant le « jeu », ce dernier est soumis à des questions. Si sa réponse est mauvaise, une belle animatrice, devant une salle chauffée à blanc, incite alors le joueur à châtier le coupable en lui infligeant une décharge électrique dont l’intensité va croissante jusqu’à 460 volts, c’est-à-dire une charge mortelle ! Le comédien ne reçoit pas les décharges mais mime la douleur.

Si dans l’expérience de Milgram, 62% des « cobayes » allaient jusqu’au terme de l’expérience, en infligeant les décharges maximales à leurs « victimes », aujourd’hui les participants sont 80% à se révéler de parfaits tortionnaires. Le Journal du Dimanche publie même leurs aveux :« Mes grands-parents ont porté l’étoile jaune dès 1941. Depuis que je suis toute petite, je me suis toujours demandé pourquoi ils l’avaient fait. Pourquoi ils avaient obéi à cet ordre ? Et voilà qu’à mon tour, j’ai obéi. »

Cette émission est proprement scandaleuse. En banalisant le mal elle ne vise qu’à déshumaniser les peuples. Car, en promouvant cette « responsabilité collective », on finit par donner carte blanche aux auteurs de la barbarie qu’on nous prépare.


Lire aussi : MySpace, Facebook, un camp de concentration mental sans larmes


Voir les 7 commentaires

  • oj • 18/03/2010 - 02:52

    C’est au contraire interessant que cette chaine publique sache habillement :

    - defendre une deontologie face aux errances des chaines privées
    - montrer du doigt l’augmentation de la soumission aveugle a l’autorité et le phenomene de consensus de masse.

    Antenne 2 , chaine publique, sait transmettre les injonctions et pressions permanentes de nos institutions (prevention routiere, tabac, alimentation..) mais aussi, a contrario, en montrer des aspects deviants et abusifs et cachés avec un aspect legitime d’information pour le public.

    En fait ils jonglent constamment et je trouve cet article de mauvaise foi.

    .. ou bien l’auteur prefere TF1 qui glorifie la Gendarmerie, le GIGN , la Police , l’autorité, donc, avec ses nombreux reportages sur ces sujets qui valorisent la soumission a l’autorité bienveillante.

    Répondre à ce message

  • azslam • 16/03/2010 - 10:35

    Je ne penses pas que ce programme soit condamnable puisqu’il dénonce justement la télé-trash et ce que les gens sont près à accepter dans un cadre télévisuel.il faut encore voir comment cette émission va être amené mais à mon avis ce n’est pas pour encourager endemol et la télé-réalité à allez dans le toujours pire mais bien une critique de la télé et de sa perversion.
    la 1er soirée est consacré à ce faux "jeu de la mort" suivi d’un débat et la seconde à un documentaire appelé "temps de cerveau disponible".
    Pour le coup je trouves la critique que vous faites hative et inapproprié. c’est dans ces moments là que vous perdez en crédibilité je suis désolé de vous le dire.

    • petite souris • 16/03/2010 - 15:12

      Attention ! Danger !

      La réalité dépasse toujours la fiction !

      Nous en sommes déjà là.

    Répondre à ce message

  • plusieurs • 16/03/2010 - 14:24

    Pourquoi faire infecté quand on peut faire sain ?

    Dénoncer la télé poubelle avec une émission poubelle c’ est comme si on dénonçait la violence en matraquant à coups de poings et de pieds son auditoire pour mieux le convaincre.

    C’ est absurde et pervers !

    De plus, il faut placer ce fait dans son contexte direct des médias, que certains -dont moi-même- appellent merdias, et indirect de la société où le satanisme, via sa symbolique et ses "valeurs", s’ y répandent un peu plus clairement chaque jour.

    Il suffit d’ avoir le courage de regarder en face les publicités, les jeux vidéos, les séries télévisées, les films hollywoodiens et les DVDs pour la jeunesse pour le constater et en être convaincu :

    - oui, nous sommes bien soumis à une propagande sur le culte de la mort !

    Le remède ? Simple comme boycott.

    Débrancher son câble d’ antenne afin de transformer son téléviseur en moniteur, ne plus écouter journaux et radios (la réalité, ça fait tout drôle au début) puis, partir à l’ aventure du nouveau monde (en exclusité sur internet !) en boudant tout ce qui est "affreux, bête et méchant"...

    ...comme un zig-bankster, aïe !

    Répondre à ce message

  • samuch • 16/03/2010 - 08:02

    Votre point de vue est valable, cependant je ne sais pas si il y a vraiment volonté de banaliser la mort, puisque justement c’est un documentaire donc pas "la réalité" ! Peut être l’avez vous déjà vu avant qu’il ne sorte cette semaine, pour ma part je ne sais pas encore comment c’est présenté. Je me disais que peut être ça pouvait nous faire prendre conscience que l’inspiration "diabolique" est omniprésente, qu’il faut savoir garder son humanité et intégrité en toute occasion au lieu de devenir un mouton de panurge.

    Répondre à ce message

  • petite souris • 15/03/2010 - 18:07

    Alfred de Vigny :

    "La barbarie encor tient nos pieds dans sa gaîne."

    Répondre à ce message

  • sousou • 15/03/2010 - 17:23

    Pas du tout étonnant quand on voit le manque de compassion qu’ont les politiques envers les peuples qui crèvent !
    Tout ce qui est en haut, est en bas.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Contactez-nous !

Don rapide