Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race. Les informations que nous diffusons visent à vous faire joindre notre combat en le faisant devenir aussi le vôtre.

La campagne
présidentielle
Cheminade 2017
Flash : 8 décembre - Référendum en Italie : une nouvelle claque pour l’UE Lire Flash : 2 décembre - La République se rappelle qu’elle a besoin de savants ! Lire Flash : 2 décembre - Sur le renoncement de François Hollande Lire
Accueil Actualité
Brèves

Le lobby des jeux vidéo et l’armée US pris la main dans la main

La rédaction
visites
2018
commentaire

27 décembre 2007 (LPAC) - L’avocat américain Jack Thompson a sorti mercredi un communiqué de presse intitulé « Un activiste déclare la guerre à la maudite alliance entre le département de la Défense et l’industrie du jeu vidéo ». Le communiqué souligne la collaboration active entre les fabricants de jeux vidéo et certaines personnes du Departement de la défense, liens que l’on retrouve dans la brochure à tirage du LaRouche PAC « Is the Devil in your Laptop ? ». Voici quelques extraits du communiqué de Thompson :

« (...) Une des conséquences de cette collaboration est le nombre croissant d’attaques de type commando perpétrées par de jeunes joueurs, comme lors du massacre de Omaha, au Nebraska. Selon le Washington Post, Cho, le tueur de Virginia Tech, était un joueur obsessif du simulateur militaire CounterStrike. Les chercheurs ont prouvé les effets à long terme de l’immersion dans la violence interactive. L’auteur de la pire tuerie dans une école européenne s’entraînait sur le même simulateur de meurtre.

« La liste des tueries liées à ces jeux est longue, et inclue Colombine.

« Ce qui est de plus en plus clair, c’est que cette maudite alliance entre l’industrie du jeu et le département de la Défense enseigne à une génération entière d’enfants que la guerre est glamour, cool, désirable et sans conséquences.

« Que vous le croyez ou non, il existe en effet un travail conjoint entre le département de la Défense et l’industrie du jeu vidéo à l’Institute for Creative Technologies, sur le campus de la University of Southern California (...) »

Jack Thompson a gagné de nombreux procès contre le lobby des jeux vidéo et sa Entertainment Software Association, pour avoir vendu des jeux vidéo violents, mais ces jugements de tribunaux d’Etats ont ensuite été cassé par la Cour fédérale.

Contactez-nous !

Don rapide