Solidarité & progrès

Solidarité & progrès est un parti politique qui milite pour la paix par le développement économique mondial, contre le féodalisme financier et les idéologies du sol, du sang et de la race.

AccueilActualité
Brèves

Le marché des obligations d’Etat va-t-il passer Noël... et l’épiphanie ?

La rédaction
visites
1473
commentaire

11 décembre 2010 (Nouvelle Solidarité) – Dans un article publié mercredi sous le titre « les marchés d’obligation de la zone euro vont être mis à l’épreuve », le Financial Times met en garde ses lecteurs contre un risque d’effondrement de la dette souveraine européenne d’ici Noël.

« Les marchés d’obligations de la zone euro vont être mis à l’épreuve d’ici Noël alors que les craintes d’une nouvelle explosion de la crise régionale s’accroissent dans un contexte de volumes d’échange très réduits qui pourraient provoquer une envolée du coût des emprunts pour les pays les plus vulnérables. Les banquiers disent que décembre est un mois où traditionnellement les salles de marchés closent leurs opérations et attendent la nouvelle année avant de réinvestir stratégiquement dans les marchés financiers. Mais la nervosité extrême autour de la zone euro a déclenché la méfiance, les marchés pourraient subir une vicieuse spirale descendante qui serait provoquée par de petits actes de ventes qui, dans le contexte de petits volumes échangés, déclencheraient des chutes dramatiques. »

L’autre danger, explique le FT, sont les incertitudes qui pèsent sur le processus parlementaires irlandais et les craintes d’une fracture entre l’Allemagne et les européistes les plus fanatiques lors du Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement européens à Bruxelles les 16 et 17 décembre.

Mais « le plus gros danger est pour janvier (…) ce pourrait être un mois de crack », expliquent des analystes cités par le FT. « Les pays de la zone euro, poursuit le journal , doivent émettre 760 milliards d’euros d’obligations sur les marchés l’an prochain, bien plus que les années précédentes. L’émission de dette souveraine est aussi compliquée par les besoins du fond de renflouement européen qui doit solliciter les marchés pour alimenter le plan d’aide à l’Irlande. »


Lire aussi :


Voir le commentaire

  • petite souris • 13/12/2010 - 12:11

    Quel embrouillamini !!!!

    à force de vouloir sauver un système nocif pour tous les peuples du monde, nos "dirigeants" ajoutent des mensonges à la mauvaise foi, des complications aux emmerdements, de la fatuité à leur incompétence, etc...

    Un peu comme les chats que, depuis mon trou derrière la plinthe, je vois jouer avec les pelotes de laine qu’ils emmêlent avec allégresse, en général tout finit à la poubelle et il faut racheter de la laine pour le chandail du petit...enfin pour mes petits j’aurai bien aimé les pelotes déchiquetées.

    Quel gâchis !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Déplier les commentaires||Replier les commentaires
Vous avez adoré cet article ? Rejoignez-nous !

La chronique du 24 novembre le monde
en devenir

Don rapide